Foot : pour sauver sa pelouse des intempéries, le FC Annecy fait appel à ses supporters

Le FC Annecy recherche des bénévoles pour venir bâcher la pelouse du Parc des Sports, ce jeudi 29 décembre, veille de la réception du Nîmes Olympique en Ligue 2. Critiqué pour son état depuis le début de la saison, le terrain a subi d'importants dégâts lors de la victoire des Haut-Savoyards face à Saint-Etienne (2-1), lundi.

Qui pour sauver la pelouse du FC Annecy ? Critiqué depuis le début de la saison, le terrain de jeu du club haut-savoyard a connu une soirée difficile, ce lundi 26 décembre, lors de la réception de l'AS Saint-Etienne. La pelouse, détrempée à cause de la pluie, est partie en lambeaux à certains endroits. Les mottes de terre se sont multipliées sur le rectangle vert au fil de la rencontre.

Alors que de nouvelles intempéries sont prévues en fin de semaine, le club des Alpes a lancé un appel à ses supporters pour installer une bâche de protection, ce jeudi 29 décembre, veille de match contre le Nîmes Olympique.

De fortes précipitations sont prévues jeudi 29 et vendredi 30 décembre. Les volontaires ont rendez-vous pour donner un coup de main ce jeudi à 9 heures au Parc des Sports, situé rue Baron Pierre de Coubertin. Les bénévoles peuvent confirmer leur présence en envoyant un mail à l'adresse suivante : benevoles@fc-annecy.fr.

Le coup de gueule de Laurent Guyot

Malgré la victoire des Annéciens (2-1) face à l'ASSE, lundi, l'entraîneur Laurent Guyot n'était pas parvenu à se réjouir en conférence de presse d'après-match : "Avant de parler de football, il est temps qu'on se rende compte que nous avons une pelouse indigne du niveau où l'on est", avait-il déclaré. 

"L'état de la pelouse est catastrophique. C'est dangereux, avait-il poursuivi sans rejeter la faute sur le staff du Parc des Sports. Des gens regardent la télé, on renvoie l'image d'un club qui n'a pas la structure qu'il faut. Il faut mettre des choses en place de manière urgente pour, au moins, avoir une pelouse de meilleure qualité. Je ne demande pas un billard, mais là, ce n'est pas possible, alors que nous n'avons pas joué dessus depuis presque six semaines."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité