Haute-Savoie : après de nombreux accidents de parapente, les autorités organisent des opérations de contrôle

Publié le
Écrit par M.D.

Les professionnels du parapente et du deltaplane font l'objet de contrôles de sécurité ce lundi en Haute-Savoie. La préfecture met l'accent sur la sécurité après une série d'accidents graves.

C'est une saison noire pour les accidents de montagne en Haute-Savoie, et les parapentistes n'y échappent pas. Depuis le début de l'année, six décès sont à déplorer dans le département et 42 accidents graves sont survenus en vol libre. C'est presque le double du nombre d'accidents par rapport à la même époque de l'année 2019.



"Face à ce constat, les services de l’État intensifient leurs actions de contrôle auprès des professionnels du secteur", assure la préfecture de la Haute-Savoie qui organisait une opération ce lundi 27 juillet, dès 10 heures, sur l'aire de la Forclaz-Montmin, au-dessus du lac d'Annecy.

 

 

Impréparation, erreurs techniques...



Qualification, matériels, autorisations... Plusieurs professionnels du parapente et du deltaplane ont été contrôlés par les autorités. Les pratiquants ont aussi été sensibilisés aux bons gestes à adopter en matière de sécurité.



"Ce qui est en cause (dans les accidents), c'est principalement l'impréparation des personnes qui, souvent, dans le doute, font quand même le saut alors qu'elles devraient faire attention", explique Wahid Ferchiche, directeur de cabinet du préfet de la Haute-Savoie.



Sont également en cause "le matériel, les erreurs techniques par rapport aux conditions météorologiques et aussi une part de malchance qu'il faut avoir en tête", ajoute-t-il, affirmant que l'objectif de ces contrôles "c'est de tout faire pour sensibiliser et communiquer sur ce sujet."



Outre les services de l'Etat, la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS), la Direction départementale de la protection des populations (DDPP), le Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) d'Annecy et le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) de la Haute-Savoie ont participé à cette opération de contrôle qui va durer une partie de la journée.



 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité