IMMOBILIER. Jusqu'à 10 000 euros le mètre carré : à Annecy, les prix restent élevés malgré une baisse des ventes

À Annecy, malgré la crise du logement, le prix des biens n'a pas baissé. Avec une moyenne de 6 500 euros le mètre carré, les potentiels acquéreurs préfèrent renoncer à leur projet d'achat et privilégient la location.

Elle fait partie des villes les plus chères de France. À Annecy, la crise du logement n'en finit pas pour les agents immobiliers. Sur l’année 2023, Jean-Christian Bozon, directeur d'agence immobilière à Annecy et président de la FNAIM en Haute-Savoie, enregistre un tiers de transaction en moins que sur l’année 2022. Les biens ont du mal à se vendre, même s'ils se situent dans des secteurs très prisés de la ville. En témoigne cette maison de 140m² à 940 000 euros située à 15 minutes d'Annecy, mis en vente il y a plusieurs mois et qui ne trouve pas preneur.  

"Cette maison, par exemple, c’est un bien que l’on a mis en vente il y a quelques mois. On n’a pas d’acquéreur qui se positionne alors qu’il y a un an, on aurait eu beaucoup de candidatures. Là, ce que l’on observe, c’est que les vendeurs préfèrent retirer de la vente leur bien et le remettre en vente dans une période qui sera plus propice."

durée de la vidéo : 00h01mn55s
"Les vendeurs préfèrent retirer leur bien de la vente", à Annecy le prix au mètre carré reste élevé malgré un ralentissement du marché ©France Télévisions

Le marché locatif saturé

Car les taux d'emprunt immobilier se sont envolés en quelques mois, passant de 1% en 2021 à presque 5% en décembre 2023. Conséquence, de plus en plus d’acquéreurs potentiels renoncent à leur projet d’achat et se tournent vers la location. Le marché locatif est désormais saturé. 

"Avant, on avait trois ou quatre dossiers pour un appartement, maintenant, on a sept ou huit dossiers, ce n’est pas rare du tout, parfois, on ne met même plus en publicité les biens, on va juste travailler avec notre fichier, on sent qu’il y a une grande difficulté de logement." 

Jusqu'à 10 000 euros le mètre carré

Un paradoxe dans l'un département les plus dynamiques de France. La Haute-Savoie, chaque année, attire plus de 10 000 nouveaux habitants. Et les logements neufs ne sont pas épargnés, les ventes s'effondrent également. À peine 360 biens vendus l'an dernier dans l'agglomération d'Annecy, c’est-à-dire, trois fois moins qu’il y a deux ans : "C'est un pic bas, on espère que ça remontera cette année, il faut deux choses, que les taux baissent, là, ils devraient baisser dans les prochains mois et il faut une volonté politique de construire sur la ville d'Annecy."

Les prix des logements quant à eux n’ont pas baissé et s’élèvent à près de 6 500 euros le mètre carré en moyenne à Annecy. Certains biens peuvent même atteindre les 10 000 euros du mètre carré.