Comment une centaine de gendarmes ont retrouvé les grands crus volés du chef étoilé Jean Sulpice

Une partie des bouteilles retrouvées / © Gendarmerie.
Une partie des bouteilles retrouvées / © Gendarmerie.

Le chef étoilé haut-savoyard Jean Sulpice a récupéré une partie des grands crus qui lui avaient été volés en février dernier. 250 bouteilles sur les 320 dérobées ont été retrouvés.

Par YG avec AFP.

Les malfaiteurs qui avaient cambriolé début février la cave du chef étoilé Jean Sulpice de l'Auberge du Père Bise à Talloires (Haute-Savoie) ont été interpellés et une grande partie des grands crus dérobés retrouvés, a-t-on appris jeudi auprès de la gendarmerie d'Annecy. "Nous avons interpellé les auteurs du cambriolage, au nombre de quatre, ainsi que les receleurs. Quelque 250 bouteilles sur les 320 dérobées ont été retrouvées", a précisé la gendarmerie. "Le butin était estimé à 400.000 euros".


Seulement 2 mois d'enquête



La cave de l'Auberge du Père Bise avait été cambriolée moins de deux jours après avoir décroché deux étoiles au Michelin. "Après deux mois d'enquête, la cave de l'Auberge du Père Bise a retrouvé une partie de son patrimoine historique", s'est félicité jeudi Jean Sulpice, également "cuisinier de l'année" 2018 du guide Gault et Millau, dans un communiqué signé aussi par son épouse Magali.


Ce sont les militaires de la brigade de recherches d’Annecy qui ont été chargés de la direction de l'enquête. Il ont travaillé avec la gendarmerie de Faverges-Seythenex.

L'enquête a pu démarrer rapidement grâce à l'exploitation des images de la vidéo-protection d'Annecy-le-Vieux. Ces dernières ont permis très vite d'identifier le véhicule utilisé par les auteurs du cambriolage. 


Des voleurs de grands crus récidivistes



Les cambrioleurs ont été identifiés comme venant de la région lyonnaise. Il seraient connus pour le vol de vins de grands crus et seraient récidivistes.

Les gendarmes ont réussi à recenser 6 autres vols du même type dans toute la région, à Anse (Rhône), La Tour-du-Pin (Isère), Ville-en-Sallaz, Amancy, Argonay et Manigod en Haute-Savoie.

Le 4 avril au matin, une centaine de gendarmes sont entrés en action dans différents quartiers de la banlieue lyonnaise pour interpeller au total 8 suspects, cambrioleurs et receleurs. Les perquisitions ont permis de retrouver 250 bouteilles de vin ainsi que 25 000 euros et 4000 francs suisses.

Jean Sulpice a réagi sur sa page Facebook : "C'est avec un grand soulagement et beaucoup d'émotions que nous vous annonçons que plus de 200 grands crus classés d'exception dont Château d'Yquem, Domaine de la Romanée Conti, Petrus, Château Mouton Rotschild, Château Lafite Rotschild, Château Haut-Brion, Domaine Guigal, Château Margaux sur les 320 bouteilles volées ont retrouvé leur place au coeur de l'auberge". "Nous tenons à remercier chaleureusement la Compagnie de gendarmerie départementale d'Annecy et plus particulièrement la Brigade de recherches pour son professionnalisme. C'est grâce à leur détermination qu'un siècle de travail vient d'être sauvé".

Reportage de Marion Feutry & Maxime Quemener


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus