Les agents de l'Environnement colorent le Thiou à Annecy

© via Facebook
© via Facebook

C'est un colorant inoffensif qui a été déversé dans le Thiou, à Annecy: de la fluorescéine. C'est ainsi que les personnels de l'environnement, qui dépendent de l'Etat, entendaient dénoncer des politiques publiques de l'eau et de la biodiversité "sacrifiées". 

Par FG

Ils disent lutter au quotidien contre des pollutions invisibles, mais pour marquer les esprits, c'est en vert qu'ils ont "repeint" la nature. Ce lundi 25 avril, à l'heure de l'ouverture de la conférence environnementale, l'Intersyndicale des personnels de l'environnement a décidé de passer à l'action. Des dizaines d'agents ont procédé à la coloration de cours d'eau dans 12 départements en France, dont la Haute-Savoie. 

Ils ont ainsi pointé du doigt "les réductions d'effectifs (-10 %) et de moyens".

Les personnels de l'environnement dépendent du ministère... de l'Environnement. Ces fonctionnaires travaillent dans des établissements tels que les Parcs Nationaux, l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), l'Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA), l'Agence des Aires Marines protégées (AAMP), l'Atelier Technique des Espaces Naturels (ATEN) et le Conservatoire du littoral (CELRL).

Ces agents disent ne plus avoir "les moyens de répondre aux besoins et enjeux de connaissance, de surveillance, de protection et de restauration de la nature". Par leur acte symbolique, ils ont souhaité alerter les citoyens sur "la nécessité de préserver et de renforcer le service public de l'environnement".

Sur le même sujet

Réduction des déchets : l'Est du Cantal bon élève du tri et de la valorisation

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne