Psychologue abattue dans son cabinet à Annecy : Albert Blanc condamné à 30 ans de réclusion criminelle pour assassinat

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvia Bouhadra avec REDORTIER Marie

Albert Blanc, le septuagénaire chambérien qui avait tué d’une balle dans la tête une jeune psychologue à Annecy, le 26 août 2020, a été reconnu coupable d’assassinat par la cour d’assises de Haute-Savoie. Il écope de 30 ans de réclusion criminelle.

Après quatre heures de délibérés, Albert Blanc a été condamné par la cour d’assises de Haute-Savoie à une peine de 30 ans de réclusion criminelle pour l’assassinat de Morgane Nauwelaers. Une peine conforme aux réquisitions de l’avocat général. Avant le verdict, Albert Blanc a adressé un dernier message à la famille : "Je comprends leur douleur, je comprends leur colère. Je leur demande pardon". Lors de ce procès, qui a duré trois jours, l’homme a été décrit comme une personne très froide, égocentrique, sans empathie ni compassion. Jeudi 23 juin, les débats portaient sur la préméditation de son acte.

Rappel des faits

Le 26 août 2020, le septuagénaire n’a pas supporté les agissements de la jeune psychologue, qui avait eu connaissance de faits d’agression sexuelle sur la fille, sa patiente, et la petite-fille du meurtrier. Elle s’apprêtait à les signaler. Albert Blanc lui a tiré dessus à bout portant.

Albert Blanc sera jugé en correctionnelle à Chambéry en septembre prochain pour les violences sexuelles qui lui sont reprochées.