Des salariés de la Fnac de Grenoble contre le travail du dimanche

Des salariés de la Fnac ont débrayé un peu partout en France cette après-midi pour protester contre un amendement de la loi Macron qui autorise le travail du dimanche. Un rassemblement a eu lieu devant les magasins de Grenoble et Annecy notamment.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Journée de mobilisation nationale à la Fnac. Des salariés ont choisi ce vendredi 29 mai, jour d'assemblée générale des actionnaires, pour débrayer en début d'après-midi, notamment à Grenoble et Annecy.

Ils protestent contre un amendement au projet de loi Macron qui vise à autoriser les commerces de biens culturels à déroger au repos dominical. Les syndicats craignent qu'avec ce texte, le PDG de la Fnac puisse choisir où et quand les magasins ouvriront, et ce à n'importe quelles conditions.

La direction voit au contraire dans ce projet un moyen d'augmenter ses ventes, tout en précisant que l'ouverture du dimanche ne sera pas systématique. Contactée par l'AFP, elle souligne que "cela ne peut pas se faire sans des contreparties avantageuses et un engagement clair sur le respect du volontariat".

Les salariés ont aussi lancé une pétition qui a recueilli près de 3 000 signatures.