• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Tous apprentis : l'apprentissage, un véritable atout pour les jeunes souffrant d'un handicap

Maria Maksimovic a 25 ans. Elle a débuté son apprentissage au conservatoire de musique d'Annemasse en décembre dernier. Souffrant d'un handicap visuel, elle a été aidée par l'association "solidarité pour réussir" pour décrocher cette première expérience professionnelle. 

Par C.C

L'apprentissage, à mi-chemin entre les études et la vie professionnelle, permet d'acquérir une première expérience en entreprise. Une expérience qui se révèle souvent comme un atout lors de sa première recherche d'emploi notamment pour les jeunes souffrant d'un handicap. Une situation souvent discriminante dans la recherche d'un emploi.

C'est le cas de Maria Maksimovic. A 25 ans, la jeune femme qui souffre d'un handicap visuel, est apprentie assistant manager. En parallèle de son BTS, elle effectue son apprentissage au conservatoire de musique d'Annemasse. "Je crée une bibliothèque numérique des partitions de conservatoire. On les possède au format papier et je les mets au format numérique", explique la jeune femme qui a commencé son apprentissage en décembre dernier.


Dépasser les a priori


Pour décrocher ce premier emploi, elle a été épaulée par l'association "solidarité pour réussir" qui accompagne environ 400 personnes vers l'emploi chaque année. 

Une fois son BTS en poche, elle devra se lancer à la recherche de son premier emploi. Elle espère que son apprentissage aidera les potentiels employeurs a dépassé leurs a priori.

En France, depuis janvier 2006, la loi oblige tout employeur privé ou public à recruter des travailleurs handicapés à hauteur de 6% au moins de l'effectif total des agents rémunérés. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Dombes. Rencontre avec un exploitant d'étangs

Les + Lus