Brexit : un an après, les effets se font sentir à Chamonix

Seule certitude : à Chamonix, le marché des muffins et cheesecakes est toujours porteur. / © France 3 Alpes
Seule certitude : à Chamonix, le marché des muffins et cheesecakes est toujours porteur. / © France 3 Alpes

Le 23 juin 2016, la Grande-Bretagne claquait la porte de l'Union Européenne. Un an après, les effets commencent à se faire sentir dans l'Hexagone. C'est le cas à Chamonix, où le tourisme britannique a sensiblement diminué. 

Par MF

"Ca freine les voyages, ça freine les dépenses, ça freine tout". L’impact du Brexit, Peter Vainer le constate quotidiennement, à la tête de sa société de locations de chalets haut de gamme à Chamonix. Avant la sortie de la Grande Bretagne, sa société enregistrait chaque année 50 semaines de locations aux Britanniques. Un an après, les locations aux touristes anglais sont passé à 42 ou 43 semaines. Soit une baisse de 15% environ. 

En cause : la chute de la livre sterling, entraînant une diminution du pouvoir d’achat des britanniques. "Le taux de change a baissé de 20 points", regrette Peter Vainer. 

Un climat d'inquiétude et d'incertitude qui gagne aussi la communauté britannique installée en France. Comme les 2500 Britanniques installés à Chamonix, David Lucas, consultant britannique pour l’agence immobilière Barnes Chamonix, se demande toujours s’il aura besoin de visa pour continuer de travailler en France. 

 
Impact du Brexit à Chamonix
Intervenants : Peter Vainer, Responsable Ten 80 Holidays ; David Lucas Consultant britannique "Barnes". Reportage : Ingrid Pernet-Duparc, Serge Worreth, François Hubaud.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus