Cet article date de plus de 4 ans

Suisse. Après le Brexit, Genève s’inquiète

Voilà 5 jours que le Royaume-Uni a dit oui au Brexit et à sa sortie de l’Europe. Si à Genève, on se veut confiant, certains s’inquiètent des retombées économiques pour le pays.

© France 3 Alpes
Le Royaume-Uni a décidé, par référendum, de sortir de l’Europe. Du côté de la Suisse, ce Brexit n’inquiète pas vraiment. Encore moins à Genève. Fidèles à leur image, les habitants du canton restent pragmatiques, en tout cas en apparence.

Une hausse du Franc suisse

Car les liens économiques entre la Suisse et la Grande-Bretagne sont très étroits. Comme le rappelle Alexandra Rys, de la chambre de commerce de Genève. "L’issue du vote connue, les marchés financiers n’ont pas tardé à réagir, provoquant la hausse du Franc suisse. Ce que l’on voit depuis vendredi, c’est que le Franc redevient une valeur refuge. Ce n’est évidemment pas bon pour les industries d’exportation et la Suisse vit de ces industries-là", explique-t-elle.

Les exportations ne sont pas le seul secteur menacé. Le trafic aérien n’est pas non plus en reste. Easyjet, la compagnie aérienne low cost, est britannique. Elle assure jusqu’à 200 liaisons par semaine entre Genève et Londres. Sa crainte principale est de ne plus avoir un accès libre à l’espace aérien européen.

Le reportage d'Ariane Combes-Savary, Christian Mathieu et Virginie Muamba 
durée de la vidéo: 01 min 32
Conséquences du Brexit à Genève

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
suisse international brexit économie société