A Chamonix, le syndicat Alternative Police dénonce le manque d'effectifs

La vieille dame s'est fait voler près de 500 € en liquide / © © D.Cros/France 3 Auvergne
La vieille dame s'est fait voler près de 500 € en liquide / © © D.Cros/France 3 Auvergne

En ce jour de rentrée, la colère gronde dans les rangs du syndicat Alternative Police qui dénonce le manque d'effectifs par rapport à l'année dernière: il manquerait à Chamonix et sa région au moins 7 postes

Par France 3 Alpes avec communiqué

Alternative Police exprime sa colère sur le site SPAFT Chamonix, et s'étonne que le poste de Chamonix"soit en sous effectifs par rapport à l’effectif de référence, calculé sur une base devenue obsolète"

Selon le syndicat " il manque 7 fonctionnaires, sur ce secteur qui représente un point stratégique de la Défense Nationale avec le tunnel routier sous le Mont Blanc, une frontière interne européenne avec un large passage de véhicules automobiles, routiers, et un flux important de voyageurs",

Le syndicat  explique avoir envoyé un courrier au Préfet de Région "afin de lui faire part du manque réel d’effectifs, car ceci ne s’arrête pas à Chamonix, mais au poste de Prévessin dans l’Ain, ainsi que les commissariats d’Annemasse et de Thonon ".

Dans ce courrier, il suggère "Une proposition de prime , comme celle étant en place en région parisienne,  qui pourrait être une solution afin d’attirer les collègues voulant venir s’installer et travailler dans notre belle région." (...) Nous ne pouvons pas comprendre que les autorités restent sourdes aux différentes demandes des directeurs en poste dans le secteur pour l'obtention de postes de jeunes Gardiens de la Paix sortant de formation en École de police".

"Il est temps que les autorités prennent conscience de l'ampleur du problème, des missions en constante progression, et du sous effectif " conclut le communiqué
 

Sur le même sujet

Dans l'Allier, un ancien policier crée un refuge pour les ânes

Les + Lus