Coronavirus : à Chamonix, le port du masque désormais obligatoire en centre-ville

Chamonix, en Haute-Savoie, impose à son tour le port du masque en centre-ville. L'arrêté municipal a été publié ce lundi 3 août 2020. Objectif : freiner l'épidémie de coronavirus qui semble repartir dans plusieurs régions touristiques de France.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Delphine Goldsztejn - Maxppp.
Après Biarritz, Bayonne, Le Touquet, Saint-Malo ou encore Orléans, la ville de Chamonix a annoncé ce lundi 3 août 2020 que le port du masque était désormais obligatoire dans son centre-ville. Un arrêté municipal détaille les rues concernées par la mesure. Toutes les personnes de plus de 10 ans sont concernées.

L'arrêté d'Eric Fournier, le maire de la ville, a été publié à la mi-journée ce lundi 3 août. Le masque est désormais obligatoire dans "toute zone de circulation piétonne où les principes de distanciation physique ne peuvent être appliqués" explique l'arrêté. Sont ainsi concernées : "les zones piétonnes, le parvis du Montenvers, la place du Mont-Blanc les jours de marché, la rue des Moulins, la rue du docteur Paccard, la rue Joseph Vallot, les quais d'Arve, l'avenue Michel Croz, l'avenue de l'Aiguille du Midi, le parvis de l'Aiguille du Midi, avenue Ravanel le Rouge, ainsi que tout espace public accueillant brocantes et vide-greniers".

La mesure, qui s'applique depuis ce lundi restera en vigueur jusqu'au 31 août et concernera toutes les personnes "dès l'âge de 11 ans", précise encore l'arrêté municipal. Chamonix "a le plaisir depuis quelques semaines, de voir revenir ses visiteurs. Il est de notre responsabilité collective de faire que ce retour à une relative normalité de la vie sociale et économique soit durable" explique Eric Fournier sur le site internet de la ville

Dans les Alpes, en Savoie et en Haute-Savoie, plusieurs autres villes imposent depuis quelques jours le port du masque sur les marchés ouverts. La ville d'Annecy a été la première à décréter cette obligation le 20 juillet dernier après la découverte d'un foyer de contamination au coronavirus. Elle imposera, à partir de mardi, le port du masque dans toutes les rues piétonnes de la vieille ville pour prévenir une reprise de l'épidémie.
 
Lors d'un déplacement dans la métropole de Lille ce lundi, le Premier ministre Jean Castex a appelé les Français à "ne pas baisser la garde" face au Covid-19 pour éviter un "reconfinement généralisé". A Lille, depuis lundi, des panneaux indiquent à l'aide d'un logo à l'entrée des rues concernées l'obligation de porter un masque. Alors que la métropole fait face, comme d'autres régions françaises et européennes, à un regain de l'épidémie, le Premier ministre a appelé "chaque Française et chaque Français à rester très vigilant". "Le virus n'est pas en vacances. Nous non plus", a lancé l'ancien "Monsieur déconfinement".

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société