Coronavirus : Annecy étend le port du masque obligatoire à l'ensemble de la zone piétonne

Le masque va devenir obligatoire dans le centre-ville d'Annecy dès ce mardi matin. Alors que le nombre de cas de coronavirus augmente en Haute-Savoie, la ville veut miser sur la "prévention".
Le masque était de mise sur les marchés, il le sera maintenant dans tout le périmètre du centre-ville. Annecy va imposer le port du masque dans une partie de son espace public pour lutter contre le coronavirus, emboîtant le pas à Lille, Bourges ou Tours. Cette mesure entrera en vigueur dans la matinée du mardi 4 août dans la zone piétonne de la vieille ville où les rues sont "exiguës", fait-on savoir au service communication.

La ville met en avant une "démarche de prévention" alors que le coronavirus poursuit sa lente progression en Haute-Savoie. Les autorités ont appelé à la prudence face à une recrudescence des cas de Covid-19 liée, notamment, à la découverte d'un foyer de contamination à la suite d'un mariage sur le lac d'Annecy. La courbe du nombre de cas positif n'est "pas alarmante", souligne cette même source, bien que sa progression soit régulière. Une large campagne de tests a été menée il y a quelques jours. Sur les 131 personnes dépistées, une seule a été trouvée porteuse du Covid-19.

 

Prévention et distributions


Pour la ville, il s'agit également de prévenir la propagation du virus à l'étranger face à l'afflux de touristes que connaît Annecy pendant l'été. "Nous serons dans une démarche de prévention dans un premier temps, mais si les personnes ne font pas preuve de civisme, des amendes pourront être dressées", ajoute-t-on au service presse.
 
Avec l'obligation du port du masque sur les marchés, Annecy a déjà une première expérience en la matière. La mesure avait été bien acceptée, "les gens ont même trouvé ça plutôt rassurant". Et comme sur les marchés ouverts, des distributions de masques vont être réalisées par des "ambassadeurs santé" aux entrées du périmètre. Six jeunes seront mobilisés par binômes, dont deux dès mardi, entre 9 heures et 21 heures pour sillonner la zone et informer les passants. Une carte des rues concernées devrait être communiquée dès ce lundi soir.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société covid-19 santé