Sable du Sahara : fin de l’épisode de pollution atmosphérique en vallée de l’Arve

Depuis le 24 février, le bassin de la vallée de l’Arve était placé en vigilance rouge suite à un épisode de pollution atmosphérique dû à la présence de poussières désertiques. Ce 28 février, la qualité de l’air s’est améliorée et les mesures d’alerte ont été levées.

Illustration de la vallée de l'Arve
Illustration de la vallée de l'Arve © Vincent Isore/ MAXPPP

En raison d’une amélioration progressive de la qualité de l’air, toutes les mesures d’alerte liées à la pollution atmosphérique avaient été levées le samedi 27 février dans les Alpes, à l’exception du bassin de la vallée de l’Arve qui demeurait en vigilance rouge.

Finalement, ce dimanche 28 février, toutes les Alpes sont repassées au vert. L’épisode de pollution atmosphérique est terminé en vallée de l’Arve car le taux de poussières désertiques provenant du Sahara a baissé de manière significative. 

Toutes les mesures règlementaires seront donc levées à partir du minuit. "En effet, le seuil d’information n’a pas été franchi hier et ne devrait pas être franchi dans les prochains jours" ajoute la préfecture de Haute-Savoie dans un communiqué.
 

Le retour du sable

Toutefois, ce retour à la normale risque d’être de courte durée. Selon Météo Centre-Isère, un troisième épisode de remontée de sable saharien pourrait arriver sur le territoire en début de semaine.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement santé société