Ski. La Coupe du monde freeride fait étape à Chamonix

© Swatch Freeride World Tour 2016
© Swatch Freeride World Tour 2016

Les riders sont comblés par les chutes de neige fraîche qui ont recouvert le massif du Mont Blanc. Le Freeride World Tour a débuté à 9 heures, ce vendredi 5 février, sur le domaine de La Flégère à Chamonix. Les spectateurs peuvent suivre l'action depuis le sommet du télésiège de l'Index.

Par FG avec Swatch Freeride World Tour 2016

La 2e étape de la Coupe du monde freeride démarre donc à Chamonix. L'élite mondiale du ski et du snowboard est à nouveau rassemblée sur les pentes du Mont Blanc.

L'occasion de rencontrer les meilleurs athlètes mondiaux de freeride dont les français en lice. Des Français qui sont de sérieux prétendants à la victoire.

Interview Camille Armand, freerider

Ski

 / © Léo Slemett (FRA - Chamonix)
Originaire de Chamonix, c'est tout naturellement que ce talentueux rider a commencé le ski lorsqu'il avait 3 ans. Il se consacre au ski alpin jusqu'à l’âge de 12 ans, avant de se tourner vers le freeski sur les traces de son prédécesseur, le double champion du monde Aurélien Ducroz. Après s'être illustré sur le Freeride Junior Tour et le Freeride World Qualifier, c'est en 2013, à l'âge de 20 ans, qu'il intègre pour la première fois le circuit mondial du FWT. Plus jeune athlète du circuit, il lui faudra une année et demie pour faire sa place sur le tour et en 2015, après un bref retour sur le FWQ 2014, il réintègre le FWT, se sélectionne pour l'Alaska mais rate la finale de Verbier. Cet hiver sera marqué pour Léo par différents projets vidéo et expéditions. Il a comme objectif majeur un top 12 mondial pour accéder à la finale à Verbier et sa 5e place lors de l’étape andorrane confirme sa forme actuelle.

Loïc Collomb-Patton (FRA - La Clusaz)
 / © Dès 2004, c'est en half-pipe que Loïc a débuté sa carrière internationale. Fort de ce passé de freestyleur, il tente l'aventure freeride et s'inscrit au FWQ où il excelle. Sélectionné pour le FWT 2014, il se paye le luxe de s'emparer du titre de Champion du monde 2014. Cet athlète ne vient pas seulement d'une famille de skieurs mais aussi d'un petit village de montagne bien connu pour ses nombreux champions de ski: La Clusaz.

Julien Lopez (FRA - Savoie)
 / © Grâce à une wildcard, le redoutable Julien Lopez a eu l'opportunité de réintégrer le tour cette saison. Connu pour son engagement et son style puissant, le Savoyard aura à coeur de montrer que les "anciens" ont encore leur mot à dire. Une année qui est décisive pour ce skieur qui a certes fleurté avec les podiums mais n'a encore rencontré la victoire auxquelle il aspire: celle de champion du monde.

SNOWBOARD

Jonathan Charlet (FRA - Chamonix)
 / © Du freestyle au freeride en passant par l'alpinisme, Jonathan Charlet alias "Doud's" connaît la montagne sous tous ses angles. Fort de ses expériences et ses nombreuses victoires sur le Freeride World Tour, le Chamoniard, double Champion du monde Freeride en 2012 et 2015, a de quoi impressionner. Aujourd’hui jeune papa, guide de haute montagne et cristallier à Chamonix, il fait désormais partie des snowboardeurs les plus expérimentés et les plus titrés du circuit.

Camille Armand (FRA - Chamonix)
 / © En terminant 3e lors de la 1ère étape du FWT 2016 en Andorre, Camille a montré qu'à 23 ans, et après une première incursion sur le tour en 2015, il a désormais la maturité pour bousculer la hiérarchie mondiale. Originaire de la Drôme, Camille a vraiment commencé le snowboard à l'âge de 14 ans quand il s'est installé à Chamonix. De la même 'écurie' que Léo Slemett, entraîné par Greg Liscot, ce garçon possède à la fois de solides bases et quelques atouts personnels comme ses impressionnants backflips. Si les couloirs du Brévent sont son terrain de jeu favori, la face de compétition pour l'étape chamoniarde est son jardin!

Marion Haerty (FRA - Chamrousse)
 / © Une gamine douée voire surdouée, voilà ce qu'est Marion. Si vous ne la voyez pas sur un snowboard, elle est peut-être en train de surfer, à moins qu'elle ne soit sur une rampe de skate. Cette freestyleuse dont le talent a déjà été salué par ses pairs en veut toujours plus du haut de ses 24 ans, et c'est à l'univers freeride qu'elle s’attaque désormais. Une entrée en fanfare en qualifier avec uniquement des victoires et pour sa 1ère compétition mondiale une 2e place. Marion pourrait bien être la révélation 2016…

Elodie Mouthon (FRA – La Clusaz)
 / © Championne du Monde Freeride en 2013 et double vainqueur de l'Xtreme de Verbier, Elodie est une concurrente hors norme. Venue tout droit du freestyle, c'est en 2010 qu'elle décide de s’orienter vers le freeride pour rapidement devenir une des références de la discipline.

Anne-Flore Marxer (SUI/FRA)
 / © Probablement la snowboardeuse la plus complète de sa génération, Anne-Flore a pendant de nombreuses années dominé le snowboard freestyle et se lance en 2011 un nouveau défi: briller sur la scène freeride. Pari réussi puisqu'elle est entrée par la grande porte en remportant, dès sa première saison sur le FWT,  le titre de Championne du Monde de Freeride 2011. Depuis, elle s'est consacrée à des projets de films aventure, montagne, expédition, une autre de ses passions telle que son dernier film tourné au Groenland intitulé SEDNA, sorti en décembre dernier. Elle fait ensuite son retour à la compétition et participe aux étapes du Freeride World Tour 2015. En 2016, la charismatique Anne-Flore revient plus motivée que jamais pour obtenir un deuxième titre mondial.

SKI JUNIOR

Illona Carlod (FRA – La Clusaz)
 / © Du haut de ses 17 ans, la jeune et prometteuse skieuse freeride Illona Carlod est un des espoirs du freeride français. Sur les skis dès l’âge de 1 an et demi, Illona a passé toute son enfance à skier aux côtés de son père dans la station de La Clusaz. A 6 ans, elle réalise son tout premier hors-piste en sa compagnie. De nature téméraire, la sensation de liberté associée à la conscience du danger est une seconde nature pour Illona. Sa voie est tracée, le freeride est sa discipline. C'est ainsi qu'elle rejoint en 2013 la section freeride de l’ESF (Génération Freeride) au sein de laquelle elle participe à ses premières compétitions telles que le Freeride Junior Tour by Dakine à Chamonix. Puis en 2015, elle intègre l’école de ski Evolution 2 dont l’entraîneur n’est autre que l’ancien freerideur: Sébastien Michaud. Déterminée, cette jeune athlète Championne du monde Freeride en 2014, 3e en 2015 et 2016 a tout d’une future grande.

Arthur Raskin (FRA – La Clusaz)
 / © Arthur Raskin, à seulement 17 ans, semble suivre les traces de ses aînés de la Clusaz, Candide Thovex et Loïc Collomb-Patton. Il est aujourd’hui le plus sérieux espoir du freeride tricolore.

Sur le même sujet

Les + Lus