VIDEO. Haute-Savoie : les images exceptionnelles de la première ascension hivernale et en solo des Grandes Jorasses

Publié le Mis à jour le

Charles Dubouloz a réalisé, ce mercredi 19 janvier, la première ascension de la face nord des Grandes Jorasses, dans le massif du Mont-Blanc, en hiver et en solo. Revivez, en images, l'exploit du jeune alpiniste.

C'est une performance de très haut vol qu'a accomplie Charles Dubouloz. Le guide de haute montagne a signé un exploit encore inédit en alpinisme en réussissant à gravir, seul et en hiver, la face nord des Grandes Jorasses, dans le massif du Mont-Blanc, via la voie des Rolling Stones, réputée périlleuse.

Pendant six jours et cinq nuits, Charles Dubouloz, 32 ans, a dû faire face aux dangers de cette ascension de légende par moins de trente degrés. "Je suis allé au bout du bout. C'est pour moi la quintessence de ma pratique", nous confiait-il après son exploit.

La voie des Rolling Stones, sèche et connue pour ses mauvais cailloux, a été ouverte à l'été 1979 par quatre Slovaques. Personne ne s'y était encore attaqué en hiver et en solo. "Si les conditions de grimpe étaient super, les premiers jours sur le mauvais caillou, c'était très engagé. Je me suis fait peur. Dans un gros passage difficile, j'ai mis 6 heures pour faire 60 mètres", a-t-il également confié.

Un "énorme sentiment d'accomplissement"

L'aventure de Charles Dubouloz a été documentée et filmée par toute une équipe spécialisée dans la haute montagne (Seb Montaz). Un film devrait prochainement être réalisé. Voici quelques images d'aperçu avec, notamment, les premières réactions du guide de haute montagne :

durée de la vidéo: 03 min 22
Charles Dubouloz réalise la première ascension de la face nord des Grandes en hiver et en solo ©Seb Montaz Studio

"En arrivant au sommet, j'ai pas mal pleuré, je me suis allongé. J'ai ressenti un énorme sentiment d'accomplissement. Arriver tout seul par ses propres moyens, dans des voies dures, c'est incroyable. C'est une dimension en plus. Dans notre génération de grimpeurs, le solo n'est plus très à la mode", poursuit le guide de 32 ans, "hyper éprouvé" après sa performance dans de rudes conditions.

Charles Dubouloz n'en est pas à son premier gros coup. Il s'agit du deuxième exploit en solo et en hivernal du jeune grimpeur alpin. Il y a un an, il avait réalisé la face nord des Petits Drus dans le massif du Mont-Blanc.

En octobre dernier, il a ouvert une nouvelle voie en duo avec Benjamin Védrines sur la face nord du Chamlang (7 319 mètres, Népal).

En hiver, seules quatre ascensions par la voie des Rolling Stones avaient été réussies jusque-là. Toutes en duo.