Haute-Savoie : 14 chatons abandonnés dans un carton, une plainte pour "acte de cruauté" déposée

Vendredi 9 avril, 14 chatons ont été retrouvés dans un carton, abandonnés au coeur d'une forêt à Saint-Martin-Bellevue, en Haute-Savoie. L'association qui les a recueillis a porté plainte pour acte de cruauté. Elle rappelle l'importance de faire stériliser son chat.

Ces chatons ont été retrouvés abandonnés dans un carton en pleine forêt, sur la commune de Saint-Martin-Bellevue.
Ces chatons ont été retrouvés abandonnés dans un carton en pleine forêt, sur la commune de Saint-Martin-Bellevue. © Jordan Guéant / France 3 Alpes

L'histoire suscite émoi et indignation sur les réseaux sociaux. Vendredi dernier, 14 chatons ont été découverts par une dame dans un carton, au milieu de la forêt sur la commune de Saint-Martin-Bellevue (Haute-Savoie). Agés de quelques jours, ils étaient malades et affamés. 

Salis par leurs propres excréments, de la terre collée aux poils, couverts de puces et de tiques... Certains souffraient du coryza, les yeux fermés par des croûtes. 

Cet abandon révolte Marie Narses, la présidente de l'association "Les Félins des cimes". Les chatons ont été confiés à sa structure, avant d'être placés en familles d'accueil. "Je suis extrêmement triste et en colère, et en même temps je me dis qu' heureusement on est là pour ça", explique-t-elle.

 

 

"si vous avez besoin d'aide, n'abandonnez pas des chatons en forêt ! Faites appel aux associations (...) on est là pour ça. " 

La situation des chatons a provoqué un bel élan de solidarité. "Je suis fière de mes familles d'accueil", ajoute Marie Narses. A cet âge, les petits félins nécessitent beaucoup de soins et d'attentions. Un biberon toutes les trois heures et parfois même des inhalations pour soigner la rhinite provoquée par le coryza. Si elle n'est pas soignée, cette maladie peut devenir chronique et mortelle. 

 

L'importance de faire stériliser son chat 

 

Alors que débute la période des naissances, l'association rappelle la nécessité de stériliser les chats. 

"Il faut faire opérer son chat pour éviter toute prolifération", explique Marie Narses, "surtout dans les zones rurales. "Si vous avez des problèmes financiers, vous pouvez faire appel aux refuges SPA, aux associations et même aux mairies". 

Les 14 chatons sont issus de trois portées différentes. Leur âge a permis de le déterminer. Ils sont nés il y a quelques jours pour certains, 10 jours ou encore deux semaines pour les autres. 

Impossible pour eux de survivre en pleine forêt. "Les Félins des cimes" a porté plainte pour acte de cruauté au Commissariat d'Annecy. Elle incite tout témoin éventuel à les contacter. Leur anonymat sera préservé. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux société faits divers