Comment fabrique-t-on les “Chocapic Bio”? En Haute-Savoie, l'usine Nestlé ouvre ses portes pour améliorer son image

Des consommateurs de Chocapic Bio se font expliquer les étapes de fabrication à l'usine Nestlé de Rumilly, en Haute-Savoie / © France 3 Alpes
Des consommateurs de Chocapic Bio se font expliquer les étapes de fabrication à l'usine Nestlé de Rumilly, en Haute-Savoie / © France 3 Alpes

Le géant de l'agroalimentaire Nestlé travaille son image. Le groupe a ouvert les portes de son usine de Rumilly en Haute-Savoie, ce lundi 9 septembre 2019. Objectif : faire découvrir la production de céréales de petit-déjeuner bio à des consommateurs.
 

Par AH


L’usine Nestlé de Rumilly, en Haute-Savoie, joue la transparence. Elle a proposé à des consommateurs de "Chocapic Bio" de se glisser dans la peau d’un ouvrier de l’agro-alimentaire durant quelques heures pour découvrir les secrets de fabrication de leurs céréales préférés.

Pesée, extrusion, séchage, enrobage... Quatre consommateurs ont pu découvrir, ce lundi, les différentes étapes de fabrication du "Chocapic bio".

Une opération communication d'un nouveau genre pour redorer l'image de ce produit phare du géant industriel.

"Depuis longtemps, les céréales ont une image de trop sucré, de trop transformé, ce qui a pu ou pourrait être vrai. N’empêche que nous avons beaucoup travaillé sur les recettes pour drastiquement baisser les taux de sucre et limiter la transformation. On ouvre pour montrer qu’au final, c’est comme une grosse cuisine explique" Valérie Metailler, la directrice du site Nestlé de Rumilly

Une équipe de France 3 Alpes a suivi la visite. Reportage de Marion Feutry et Christian Mathieu

 

Sur le même sujet

Bono a la tribune

Les + Lus