Coronavirus : le passage de la frontière franco-suisse toujours soumis à des règles strictes, jusqu'au 15 juin

Pour se rendre en France, les contrôles à la frontière restent stricts depuis la Suisse. Et cela, malgré l’allègement des mesures sanitaires depuis la fin du confinement. Ces conditions de passage sur le territoire français, resteront valables jusqu'au 15 juin. 

Le déconfinement n'y changera rien. Les règles de passage en France depuis le territoire suisse, sont toujours d'actualité. Et cela, au moins jusqu'au 15 juin, a annoncé la préfecture de Haute-Savoie, dans un communiqué. 

Vous êtes en Suisse et comptez vous rendre en France. Pas d'interdiction radicale d'entrée sur le territoire, à condition de se munir d'une attestation de déplacement international dérogatoire.  

En effet, les passages restent surveillés. Même en période de déconfinement progressif. "L’allègement des mesures sanitaires en France depuis le 11 mai 2020 n’a pas d’incidence sur les contrôles aux frontières et les restrictions d’accès au territoire français continueront à s’appliquer ", détaille la préfecture. 
 


Dans une liste exhaustive, elle énonce les personnes habilitées à traverser la frontière. L'objectif étant de maintenir une réduction au strict minimum des déplacements. En outre, les personnes ayant leur résidence principale en France, et titulaires d’un titre de séjour ou d’un visa, sont autorisées à effectuer ce passage. Et également, les ressortissants de nationalité française, leurs conjoints et enfants. 

De plus, des dérogations supplémentaires sont mises en œuvre afin de faciliter la circulation relative à la garde, la visite ou la poursuite de la scolarité d’un enfant. Des dérogations supplémentaires nécessaires aussi aux ressortissants de l’espace européen justifiant d’un motif économique impérieux et muni d’un contrat de travail. 

Pour la libre circulation des travailleurs frontaliers, elle reste garantie, affirme la préfecture de Haute-Savoie. Les travailleurs saisonniers suisses, les travailleurs frontaliers et les transporteurs de marchandises, n'ont pas d'inquiétudes à avoir. Ils doivent, en plus de l'attestation de déplacement international, pouvoir présenter un contrat de travail. Enfin, la circulation des professionnels de santé, engagés dans la lutte contre le Covid-19, est évidemment confirmée. 

 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité