Coronavirus : à peine ouverte, une école doit fermer pour une suspicion de Covid-19

Deux jours après sa réouverture, l'école du village de Cuvat, à une douzaine de kilomètres d'Annecy, a dû refermer ses portes. Un agent intervenant dans l'établissement pourrait avoir contracté le coronavirus. Le maire n'a pas voulu prendre de risque.
L'école de Cuvat, en Haute-Savoie - Photo d'illustration
L'école de Cuvat, en Haute-Savoie - Photo d'illustration © Google Street View
Une personne intervenant dans l'école du village de Cuvat, dans la région de Cruseilles, en Haute-Savoie, a-t-elle contracté le coronavirus ? Des tests sont en cours. En attendant, l'établissement scolaire a été fermé par précaution.

La personne s'est d'abord rendue chez son médecin qui, au vu des symptômes décrits, lui a conseillée de se faire tester rapidement. La personne, qui intervient régulièrement dans l'établissement, a aussitôt contacté l'école. La décision de fermer les locaux a été prise dès le soir-même par la Communauté de Communes du Pays de Cruseilles. Un message a été adressé aux parents.
 
« Nous aurons les résultats samedi ou lundi au plus tard, indique le maire de Cuvat, Dominique Bâtonnet, qui tient à souligner qu’il n’y a pas eu d’affolement particulier parmi les enseignants et les parents d’élèves ».

Il ne nous a toutefois pas précisé si la personne en question était un professeur, un personnel de service ou un intervenant extérieur.
 
L’école de Cuvat, village haut-savoyard d'environ 1400 habitants, compte huit classes et accueille 220 enfants de la maternelle au CM2.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société