De la terre à l'assiette, une nouvelle façon de consommer à Taninges (Haute-Savoie)

© La brouette et le panier
© La brouette et le panier

La coop' "la brouette et le panier" de Taninges en Haute-Savoie rapproche producteurs et consommateurs. Une formule qui attire de plus en plus de citadins en quête de produits d'ici.

Par Ana Koroloff

Calquée sur le modèle de l'AMAP, Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne, mais sans engagement, la coopérative "la brouette et le panier" de Taninges (Haute-Savoie) est née en 2008 d'une drôle de manière. Ce sont les parents d’une crèche qui se sont mobilisés autour d’un jardin familial. Rapidement, plus de 10 familles ont voulu participer à cette aventure maraîchère.

Après les légumes de leur production, ces familles ont souhaité devenir encore plus actrices de leur consommation. Le collectif de parents s'est tourné vers les producteurs locaux et a mis en place un groupement d'achats. Avec 80 familles livrées en 2012, c'est une vraie réussite uniquement dûe aux consommateurs.

La coop' des consom'acteurs
Depuis quelques années déjà, émergent dans nos départements, des associations de consommateurs. Leur but : privilégier le marché alimentaire local?. Il s\


Très concrètement, chaque famille passe commande de produits pour 2 mois. Les commandes sont livrées tous les 15 jours, 11 mois dans l’année. Contrairement à une AMAP, il n’y a pas d’engagement contractuel au-delà des commandes passées (il n’est pas imposé de régularité dans les commandes, ni d’achats à chaque producteur).

Sur le même sujet

Les + Lus