• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Départementales en Haute-Savoie: deux candidatures à droite à Faverges

Lionel Tardy - Jean-Paul Amoudry / © France 3 Alpes
Lionel Tardy - Jean-Paul Amoudry / © France 3 Alpes

Si la Haute-Savoie ne risque pas de surprendre lors des Départementales, en raison de son ancrage historique à droite, il est un canton où l'on se demande quelle droite va l'emporter? 

Par Franck Grassaud

L'ancien canton de Faverges comptait 10 communes. Après le redécoupage, il en compte désormais 27. Dans son escarcelle, le cantons de Faverges a récupéré celui de Thônes (10 communes) et sept du canton d'Annecy-le-Vieux. 

La bataille qui se trame dans ce secteur est une bataille... à droite. 

Le conseiller général sortant de Faverges, Jean-Paul Amoudry, fait partie d'un binôme qui lie l'UDI à l'UMP avec Sylvianne Rey. Il est soutenu par le président de la fédération UMP de Haute-Savoie, Bernard Accoyer. A droite, les choses auraient pu s'arrêter là. Mais le député UMP d'Annecy, Lionel Tardy, s'est souvenu d'une promesse faite par son parti lors d'autres élections. En échange de son abandon de la campagne pour les Municipales, on aurait validé sa candidature pour les élections départementales. Tardy s'est donc lancé avec Michèle Lutz, maire de Doussard. 

Ce dernier a plus d'un argument dans son sac pour défendre sa candidature: "il faut qu'il y ait des parlementaires élus aux Départementales, parce que les enjeux dépassent largement le Département qui va perdre beaucoup de compétences. Il faudra que ses dossiers soient portés par des personnes qui ont suffisamment d'aura et un bon carnet d'adresses."

Le carnet d'adresses, c'est aussi une chose que Jean-Paul Amoudry a en poche. L'homme fut sénateur avant de vouloir revenir aux sources, revenir à la proximité. "C'est pas en passant 2-3 jours à Paris qu'on peut s'occuper de son canton!", justifie-t-il. C'est pourtant un peu ce qu'il a fait pendant pas mal d'années!

Plus qu'une guéguerre entre ceux qui prétendent avoir "une aura", cette bataille de Faverges ressemble à un affrontement entre ancienne et nouvelle garde. Face à cette droite divisée, le FN espère grappiller avec les candidatures de Ninon Freslon et Vincent Lecaillon. Europe-Ecologie Les Verts pousse aussi un binôme: Jeannie Tremblay et Michel Vignaux. 

Reportage Serge Worreth et Dominique Semet
Guerre à droite dans le canton de Faverges
Intervenants : Lionel Tardy, député UMP de Haute-Savoie; Jean-Paul Amoudry, Conseiller général UDI sortant; Bernard Accoyer, président Fédération UMP de Haute-Savoie

A lire aussi

Sur le même sujet

Opération de sécurité routière à Chambéry

Les + Lus