Discothèque: c'est le dernier réveillon du Macumba à Saint-Julien-en-Genevois, en Haute-Savoie

© weemove
© weemove

Au passage de 2014 à 2015, le Macumba fêtera son 37e réveillon qui est aussi le dernier. Ce monument des nuits de Haute-Savoie fermera au printemps, Migros France s'étant porté acquéreur de l'établissement. 

Par Franck Grassaud

On dit souvent qu'il s'agit du plus grand centre de loisirs nocturne de France. Avec ses six clubs et ses quatre restaurants, il est vrai que le Macumba est un monstre qui avale, cinq nuits sur sept, des milliers de fêtards venus de Suisse, de toute la région Rhône-Alpes, voire de Franche-Comté et de Bourgogne. Le monument, presque quadra, va pourtant fermer ses portes. Pas avant fin mars 2015, mais comme le Macumba a fait sa com' autour de son dernier réveillon, la nouvelle a vite fait le tour.

C'était un secret de Polichinelle, on savait la famille Crochet, propriétaire du site, en négociation avec Migros France depuis de nombreux mois. La discothèque étant située à côté du centre de remise en forme Vitam, développé par la Migros, l'affaire semblait entendue. Les salariés du Macumba, -qui savaient déjà que les Crochet souhaitaient vendre-, ont été informés de la fermeture courant novembre. 

Le centre de loisirs nocturne entend se débarrasser de l'intégralité de ses équipements (animation, restauration, décoration, mobilier...) à l'occasion d'une grande vente aux enchères, fin avril 2015. Dans le lot des acheteurs, on trouvera sûrement des nostalgiques, des habitués qui viendront chercher une petit part de souvenirs. 

En attendant, pour ce dernier réveillon, le Macumba promet la plus grosse fête jamais organisée avec une compagnie internationale de 40 artistes pour 7 réveillons planétaires. A minuit, la célébration passera par un show sur la grande scène. 

Sur le même sujet

Affaire Romand à Prévessin-Moëns

Les + Lus