En Haute-Savoie, la blague du clown maléfique conduit au tribunal

C'est un canular téléphonique qui peut coûter cher! Un jeune Haut-Savoyard a appelé le 17 pour signaler la présence de quatre personnes déguisées en clowns et armées de barre de fer. Les gendarmes ont flairé la blague, le jeune homme ira au tribunal.

Les clowns menaçants, un phénomène viral qui se répand dans plusieurs régions de France.
Les clowns menaçants, un phénomène viral qui se répand dans plusieurs régions de France. © dnkbdotcom
La brigade de Saint-Julien-en-Genevois a reçu un appel anonyme, jeudi 30 octobre, vers 19h50. Au bout du fil, un habitant de Bonne-sur-Menoge qui signalait la présence de quatre clowns malfaisants armés de barre de fer et qui vandalisaient des véhicules sur un parking de la commune. Immédiatement, les gendarmes se sont rendus sur place et ont mené une rapide enquête qui a permis de mettre au jour... un canular.


6 mois de prison et 7.500 euros d'amende

Le jeune plaisantin a avoué la supercherie et a été entendu par les militaires. Il est finalement convoqué devant le délégué du procureur de Thonon pour le 16 décembre. Le délit de dénonciation mensongère à une autorité judiciaire est passible de 6 mois de prison et de 7500 euros d'amende. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
clowns menaçants faits divers justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter