• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

En Haute-Savoie, le nouveau refuge du Goûter ouvre vendredi

Le nouveau refuge du Goûter / © France 3 Alpes
Le nouveau refuge du Goûter / © France 3 Alpes

Deux semaines après l'avis favorable de la préfecture de Haute-Savoie et après l'arrêté du maire de Saint-Gervais, la date tant attendue a été décidée. Le refuge ultra moderne du Goûter ouvrira vendredi 28 juin, un grand bonheur pour les alpinistes qui se lancent dans l'ascension du Mont-Blanc. 

Par France 3 Alpes avec l'AFP

La Fédération française des clubs alpins et de montagne (FFCAM) a annoncé officiellement l'ouverture du nouveau refuge du Goûter ce vendredi 28 juin, à pleine capacité soit 120 places.

"C'est le soulagement après quatre ans de projet", a réagi le vice-président de la FFCAM, Raymond Courtial. 

Quelques ajustements de dernière minute ont été nécessaires avant l'ouverture du refuge, qui avait obtenu début juin l'avis favorable de la commission de sécurité, puis l'arrêté d'ouverture du maire de Saint-Gervais.

"Il fallait nous assurer que tout était prêt. L'installation des gardiens, le stockage des marchandises et les dernières vérifications techniques ont été réalisés", a-t-il ajouté. 

Le refuge, qui compte 120 lits, soit 20 de plus que dans l'ancien bâtiment, affiche déjà presque complet pour le week-end du 29 et 30 juin, selon le site de réservation en ligne.

Vitrine des Alpes françaises, le nouveau refuge situé sur l'itinéraire le plus emprunté pour l'ascension du Mont-Blanc, devait initialement ouvrir au début de l'été 2012, pour remplacer l'ancien bâtiment devenu vétuste.

Mais son ouverture avait été repoussée à plusieurs reprises, notamment à la suite d'un incident technique dans le circuit de refroidissement, l'été dernier. 

D'un coût de 7 millions d'euros, il doit fonctionner à base d'énergies renouvelables (panneaux solaires, biomasse) et avoir recours à des technologies innovantes (fondoir à neige, traitement des eaux usées). 

L'ancien refuge sera détruit à partir de la fin de l'été.

Pour les alpinistes qui se lancent dans l'ascension du Mont-Blanc et souhaitent dormir au refuge, les réservations sont obligatoires


A lire aussi

Sur le même sujet

concours du bûcheron aux 7 Laux

Les + Lus