Haute-Savoie : 5 communes reconnues en état de catastrophe naturelle après la sécheresse de 2018

Photo d'illustration / © Photo PQR - Maxppp.
Photo d'illustration / © Photo PQR - Maxppp.

Des mouvements de terrains avaient occasionné de nombreux dégâts en Haute-Savoie à cause de la sécheresse en 2018. En cause, le manque d'eau puis la réhydratation des sols... Cinq communes viennent de faire l'objet d'une reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle.

Par Yann Gonon

Cinq communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle en Haute-Savoie, apprend-on ce mardi 19 novembre 2019. Elles avaient enregistré d'importants dommages suite à l'épisode de sécheresse de 2018.

L'arrêté interministériel du 15 octobre 2019 a été publié le 15 novembre dernier au Journal Officiel. Il concerne les communes d’Andilly, de Copponex, de Massongy, de Savigny et de Scionzier, en Haute-Savoie. Ces cinq communes ont toutes été reconnues en état de catastrophe naturelle suite à des "mouvements de terrain différentiels consécutif à la sécheresse et à la réhydratation des sols" indique la préfecture dans un communiqué. 

Baisse du débit des cours d'eau et du niveau des eaux souterraines, la sécheresse enregistrée en 2019 a été particulièrement longue et a causé de "nombreux dommages aux bâtiments et habitations" rappelle la préfecture.

Comme à chaque reconnaissance de catastrophe, les habitants des communes concernées doivent faire vite à présent pour déclarer les dommages subis à leurs assurances. "Le délai maximum pour cette déclaration est fixé à dix jours à compter de la publication de l’arrêté interministériel, soit jusqu’au 25 novembre 2019 inclus" précise la préfecture de Haute-Savoie.

 

Sur le même sujet

Les + Lus