En Haute-Savoie, les éleveurs de plus en plus nombreux à se tourner vers le plein air

Un nouvel élevage en plein air vient de voir le jour en Haute-Savoie. / © France 3 Alpes
Un nouvel élevage en plein air vient de voir le jour en Haute-Savoie. / © France 3 Alpes

Un élevage de poules pondeuses en plein air a été inauguré mardi à Chaumont (Haute-Savoie). Les éleveurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers ce mode d'élevage.

Par M.D. avec Marion Feutry

Les consommateurs accordent une attention croissante au bien être animal, et cette tendance pousse les producteurs à remettre en question les modes d'élevage. Depuis quatre ans, les producteurs d'oeufs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l'élevage en plein air et non plus en cage. A Chaumont, une nouvelle infrastructure de ce type a été inaugurée mardi 14 janvier.

Le terrain du tout nouveau poulailler paraît encore bien vide, mais dans quelques jours, 15 000 poules pondeuses le rejoindront. Pour pouvoir accueillir ces nouvelles locataires, les agriculteurs ont dû respecter un cahier des charges très strict avec 4 m² par poule à l'extérieur. "Elles vont pouvoir sortir sur le parcours qui fait 6 hectares. Aujourd'hui, on a planté de l'herbe qui ne va pas pousser très haut mais qui tient le piétinement pour les poules", explique Romain Bachet, producteur GAEC de Loblaz.

 

Plus de 10 000 oeufs par jour


Un terrain pour l'élevage en plein air qui s'accompagne d'un bâtiment flambant neuf, le plus gros de l'investissement. Cette nouvelle infrastructure de 1 800 m² accueillera les poules pour la nuit et la ponte chaque matin. "C'est un bâtiment relativement grand où on met 9 poules par mètre carré, donc elles peuvent se balader, bouger en toute liberté", résume David Lecouffe, responsable développement.

Chaque jour, l'exploitation produira de 13 000 à 14 000 oeufs. Ce mode d'élevage en plein air est de plus en plus répandu, au détriment de l'élevage en batterie, la demande des consommateurs ayant évolué. "Depuis quelques années, il y a une perte de vitesse sur le modèle cage et sur l'année 2025, on n'aura quasiment plus d'oeufs issus de poules élevées en cages. Il faut se préparer à ce changement et, progressivement, investir sur un modèle avec parcours comme ici, en Haute-Savoie", ajoute Francis Gaud, directeur général délégué de Baby coque.

En 2020, la marque propriétaire de cette nouvelle exploitation prévoit de créer 10 nouveaux poulaillers de ce type en France avec 130 000 poules, toutes élevées en plein air.
 
Haute-Savoie : un nouvel élevage de poules en plein air inauguré

 

Sur le même sujet

Les + Lus