Haute-Savoie : un homme frappe sa femme en pleine rue, il est condamné à 8 mois de prison ferme

Un homme de 44 ans a été condamné à 18 mois de prion dont 10 avec sursis après avoir frappé sa femme. / © JACQUES DEMARTHON / AFP
Un homme de 44 ans a été condamné à 18 mois de prion dont 10 avec sursis après avoir frappé sa femme. / © JACQUES DEMARTHON / AFP

Interpellé après avoir assené des coups de poing à sa femme en pleine rue à Rumilly (Haute-Savoie), un homme de 44 ans a été condamné à 8 mois de prison ferme par le parquet d'Annecy. Malgré la présence de témoins, le mari violent persistait à nier les faits.

Par M.D.

Un quadragénaire a été condamné à 18 mois d'emprisonnement dont 10 avec sursis ce lundi, reconnu coupable de violences conjugales survenues en pleine rue à Rumilly (Haute-Savoie). Une peine "sévère" au regard de son statut de primo-délinquant, commente la gendarmerie d'Annecy qui a conduit l'enquête.

L'homme de 44 ans a été interpellé samedi 7 septembre après avoir assené "de nombreux coups de poings" à sa femme. La victime, qui reçu une ITT de 7 jours, est allée déposer plainte dans la foulée. Malgré la présence de nombreux témoins rapportant ces faits de violences, le mari a nié les accusations en bloc, se présentant "comme la victime", confient les enquêteurs.

Présenté en comparution immédiate devant le parquet d'Annecy deux jours plus tard, il a été reconnu coupable. "Une peine extrêmement sévère lui a été infligée puisqu’il a été condamné à 18 mois d'emprisonnement dont 10 mois avec sursis et mise à l'épreuve pendant 2 ans, obligations de travailler et d'indemniser la victime, et interdiction d'entrer en contact elle et ses filles et de paraître à son domicile", rapporte encore la gendarmerie d'Annecy.

Une peine complémentaire d'interdiction de détenir ou de porter une arme pendant 5 ans a également été prononcée. Le quadragénaire a été incarcéré à la maison d’arrêt de Bonneville pour y purger sa peine.

 

Sur le même sujet

Les + Lus