Haute-Savoie. Route coupée, inondations, les pompiers sur le pont face aux intempéries

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.M

La circulation sur la départementale entre Bioge et Châtel est difficile ce matin en Haute-Savoie en raison d'inondations. Les pompiers du SDIS 74 sont intervenus des dizaines de fois cette nuit suite aux intempéries. Aucun blessé n'est cependant à déplorer.

La Haute-Savoie a été particulièrement touchée cette nuit par la pluie. De fortes précipitations ont engendré des inondations chez des particuliers, suite au débordements de ruisseaux. Les sapeurs pompiers sont intervenus une cinquante de fois cette nuit pour aider les habitants qui avaient les pieds dans l'eau. 

Ils sont encore mobilisés ce matin localement pour pomper l'eau qui a ruisselé par endroits dans des habitations ou envahi plusieurs axes de circulation.
 

Route inondée

Les services du département informent les automobilistes que le trafic est perturbé sur la D22 entre Bioge et Châtel, suite à des débordements de cours d'eau. Il est donc recommandé d'éviter le secteur ce vendredi matin. Un système de circulation alternée a été mis en place vers 7h30. 

La Haute-Savoie avait été placée en vigilance jaune hier suite à ces risques d'inondation. Ces intempéries n'ont pas fait de blessés.

 


Eboulement hier sur la commune de Thyez


Ce jeudi, les pompiers étaient intervenus dans le secteur de Thyez. La route de Rontalon avait été coupée après un éboulement de terre sur la chaussée.

Enedis était également intervenu pour vérifier que la ligne à haute tension à proximité n'avait pas été endommagée. Des élagages ont été nécessaires pour évacuer des branches d'arbre.

La route a elle été dégagée à la pelle mécanique.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité