Histoire : Evian et "la conférence de la honte"

En juillet 1938, Evian accueillait une trentaine de pays, pour décider du sort de près de 650 000 émigrés juifs d'Allemagne et d'Autriche. Les débats n'aboutiront à rien. Deux Evianais proposent une soirée, samedi 27 octobre, au palais Lumière, sur cette "conférence de la honte".
 
© Archives INA
Juillet 1938, les salons cossus de l'hôtel Royal Evian accueille les représentants de 33 pays, convoqués par le président américain Franklin D. Roosevelt , sous l'égide de la Société des Nations (ancêtre de l'ONU)). Une conférence pour décider du sort de 650 000  juifs allemands et autrichiens, chassés par le régime d'Hitler.

Ces pays, dont la France, débattront durant 6 jours, pour rien ... Les dirigeants se laveront les mains de leur sort, laissant ces malheureux errer, sans terre d'accueil, au péril de leurs vies.

Une conférence honteuse, qui a fait l'objet d'un ouvrage historique de Raphael Delpard, cinéaste et romancier français féru d'histoire, en 2015. C'est en dénichant ce livre oublié, qu'un père, passionné de la seconde guerre mondiale et sa fille, historienne, ont décidé d'organiser une soirée, autour de ce fait historique méconnu.
 
© France 3 Alpes

La soirée se déroulera au palais Lumière d'Evian, ce samedi 27 octobre 2018, à 20h. Par ailleurs, un documentaire sur ce thème, sera projeté dimanche à 14 heures, à l'auditorium du même palais.
 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire léman seconde guerre mondiale sorties et loisirs