INSOLITE. Le saut en parachute à 7000 m d'altitude depuis un hélicoptère accessible au grand public

C'est une première en Europe. Un centre de parachutisme haut-savoyard propose désormais au grand public d'effectuer en tandem un saut en parachute depuis un hélicoptère à une hauteur vertigineuse de 7000 mètres d'altitude. Le premier client, un parisien, a tenté l'expérience ce samedi.

 

Maxime s'apprête à monter dans l'hélicoptère pour son premier saut en parachute à 7000 mètres d'altitude
Maxime s'apprête à monter dans l'hélicoptère pour son premier saut en parachute à 7000 mètres d'altitude © France 3 Alpes

Une nouvelle discipline pour les amateurs de sensations fortes (... qui ont les moyens) : le saut en parachute à 7000 mètres d'altitude depuis un hélicoptère. La Yaute Skydive, à Viuz-en-Sallaz, en Haute-Savoie, est le premier centre de parachutisme d'Europe à le proposer au grand public. Le tout premier saut en tandem s'est déroulé ce samedi et c'est un Parisien qui s'est lancé.

Une première en Europe

Accessible au grand public par le biais d'instructeurs avec lesquels on saute en tandem, le saut en parachute depuis un hélicoptère se pratique actuellement depuis une altitude maximale de 4000 mètres. Mais ce samedi, à Viuz-en-Sallaz, s'est déroulé le premier saut depuis un hélicoptère stationné à une hauteur vertigineuse de 7000 mètres d'altitude. Une première en Europe ! Derrière l’initiative, Fabien Duperrier, jeune haut-savoyard passionné de parachutisme, directeur de ‘La Yaute Skydive’. Il a battu en septembre 2020 le record d’Europe en effectuant le premier saut en parachute à 7000m d’altitude depuis un hélicoptère. Depuis, il rêvait de faire partager cette expérience au grand public.

En chute libre pendant 1 minute 30

Equipés de masques à oxygène (altitude oblige), l’instructeur et son client se sont élancés des patins de l'hélicoptère pour une chute libre d'environ 1 minute 30 à une vitesse allant jusqu'à 300 km/heure. Une fois l’appréhension passée, la vol promet des vues à 360° sur les plus hauts sommets des Alpes et de la Suisse voisine : lac Léman, Genève, le lac d’Annecy, la chaîne des Aravis, le Mont Blanc… Bien qu’impressionnante, la discipline est ouverte à tout le monde. Seuls prérequis : être en bonne santé générale et avoir déjà fait au moins un saut en tandem.

Vraiment top !

Maxime, un parisien passionné qui avait déjà une soixantaine de sauts en parachute à son actif, a été le premier à profiter de l'aubaine. "Extraordinaire, une sensation de flotter dans l’air, la chute a duré vraiment longtemps donc c’était très impressionnant et on a une vue magnifique donc vraiment top, j’ai adoré" a-t-il confié à l'équipe de France 3 juste après l'atterrissage. Pour cette expérience unique, il a quand même déboursé 2880 euros mais repart avec des photos et une vidéo souvenir qui n'a pas de prix !

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite parachutisme sport