La sécurité au coeur d' “Un dimanche à la chasse” : une opération des chasseurs à destination...des non-chasseurs, en Haute-Savoie

Balayer les idées reçues sur la chasse, c'était l'objectif de l'opération "Un dimanche à la chasse" qui se déroulait ce dimanche 18 octobre un peu partout en France. C'était aussi la 1ère participation pour la fédération haut-savoyarde.Elle a fait recette.

Par France 3 Alpes

Dans tout le département, une centaine de personnes se sont inscrites pour assister à une partie de chasse. Une semaine après l'accident de chasse qui a coûté la vie à un promeneur à Revel en Isère, l'accent a été mis sur la sécurité.

Rendez-vous a été donné à 7h du matin. Comme avant chaque battue, les règles de sécurité sont longuement énumérées. Dans l'assemblée, une quinzaine de novices, comme Amar, venu de Genève, un citadin " qui aimerait en savoir plus". Alors Amar suit José, un chasseur chevronné : premier enseignement, l'arme du traqueur doit être déchargée lorsqu'il se déplace. Et on lui explique : "Dans la battue, le rôle du traqueur est clair : rabattre le gibier en direction des chasseurs postés à des points stratégiques, tout en restant très attentif, car le secteur est fréquenté par les sportifs et autres amateurs ...de champignons.

Reportage de Marion Feutry Christelle Nicolas & Azedine Kebabti
Opération "un dimanche à la chasse"

A l'issue de cette battue, pas de prise, mais un chiffre à retenir : 130, c'est le nombre d'accidents de chasse chaque année en France. Deux fois moins qu'il y a dix ans. Dans 89% des cas les accidents ont lieu entre chasseurs.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus