Les champions du parapente acrobatique se déchaînent au-dessus du lac d'Annecy

Publié le Mis à jour le
Écrit par Quentin Vasseur
Les concurrents sont partis du Col de la Forclaz.
Les concurrents sont partis du Col de la Forclaz. © Céline Aubert-Egret.

Ils n'avaient pas eu lieu... depuis 10 ans. Cette fois, les Championnats du monde de parapente acrobatique ont lieu en France, en Haute-Savoie. Dans cette compétition où se sont rassemblés des concurrents de 18 pays différents, les Français ont de bonnes chances de monter sur le podium.

Du col de la Forclaz à l'eau claire du lac d'Annecy, il n'y a qu'un saut, qu'il faut rendre le plus spectaculaire possible. Puis les juges rendent leur verdict. C'est ainsi que s'est déroulé ce dimanche 28, et se déroulera pendant les sept prochains jours les seconds Championnat du monde de parapente acrobatique. Celui-ci a lieu cette année en Haute-Savoie, dix ans après la Suisse.

Pour François Bon, entraîneur de l'Equipe de France, "c'est un sport qui évolue, c'est vrai que le Championnat du monde n'avait pas eu lieu depuis dix ans, mais on a un circuit coupe du monde qui tourne bien... C'est un sport qui se porte plutôt bien et qui se développe""

Le "spot", prisé des parapentistes, était idéal pour organiser cette compétition. "Il y a du thermique on peut se promener où on veut c'est un spot vraiment génial !" s'enthousiasme Jérôme Bögli, pilote Suisse. Au total, ce sont 35 pilotes de 18 pays différents qui sont représentés, y compris les Etats-Unis, le Vénezuela ou bien l'Iran. 

Et puis des Français, beaucoup de Français, et pas n'importe lesquels, puisque dans ce jeune sport, l'Hexagone excelle et les champions sont souvent du coin. "Qu'on vole ici ou en Italie, on vole pareil mais pour le public et pour les copains qui sont là, c'est super bien !" se réjouit Eliot Nochez, champion du monde en 2015.

Reportage de Céline Aubert-Egret, Cédric Picaud et Jean-Jacques Picca.
durée de la vidéo: 01 min 54
Championnat du monde de parapente acrobatique

Vrilles, tumbling, spirale de la mort... les Français multiplient les acrobaties sous les yeux des juges. Mais tout cela ne sert à rien si le pilote rate le radeau et finit à l'eau. "On se pose sur un raff' de 4 mètres sur 6 et il y a pas beaucoup d'altitude, on peut tomber à l'eau et y'a des pilotes qui se démarquent comme ça, commente Tim Alongi, le n°2 mondial originaire de Chambéry."

Les Français, dont certains ont pâti d'un mauvais départ, devraient se rattraper dans la semaine à venir. Vu le potentiel de la nouvelle génération de parapentistes français, le podium n'est pas loin...

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.