Réservations en baisse au Grand-Bornand (Haute-Savoie) pour la première semaine des vacances de Noël

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Certains hôteliers du Grand-Bornand constatent une baisse de 20 à 30% des réservations pour la première semaine des vacances de Noël, par rapport à l'an passé. Le manque de neige serait l'un des responsables, mais pas seulement.

Par Aurore Trespeux

Les carnets de réservation du Grand-Bornand ont triste mine par rapport à l'an passé, pour la première semaine des vacances. Ils affichent un taux d'occupation de 60% contre d'habituels 80 à 85%. 

Le manque de neige, cette année, est en grande partie responsable mais ce serait le calendrier la principale cause: Noël et le jour de l'an tombent cette année un vendredi. "Traditionnellement quand les fêtes tombent un vendredi ou un week-end, c'est une configuration qui n'est pas très favorable et on s'aperçoit que les fréquentations sont légèrement en baisse par rapport à un jour de fête en semaine", confie Murielle Ambrosino, la directrice de Grand-Bornand Réservation.

Dans l'attente de nouvelles chutes de neige

Côté pistes, l'ouverture partielle de la station depuis fin novembre et l'enthousiasme des skieurs après les premiers flocons, laissent à penser que le climat n'est pas la cause principale du fléchissement des réservations. Néanmoins, les exploitants espèrent de nouvelles chutes de neige pour ouvrir la totalité du domaine.

"La consommation du ski est encore là, la clientèle est dans les starting blocks, on voit bien la réactivité dès les premières chutes de neige," confirme Jean Bourcet, le directeur des remontées mécaniques.

Reportage Marion Feutry et Serge Worreth
Le Carnet de réservations du Grand Bornand
Intervenants: Pierre Missillier, Hôtelier ; Muriel Ambrosino, Directrice de Grand Bornand Réservation ; Jean Bourcet, Directeur des remontées mécaniques du Grand Bornand

Sur le même sujet

Les + Lus