Ras-le-bol des jeunes qui pique-niquent sur les tombes, le maire de Viuz-en-Sallaz (Haute-Savoie) ferme le cimetière

Image d'illustration / © Maxppp / Guillaume BONNEFONT
Image d'illustration / © Maxppp / Guillaume BONNEFONT

C'est devenu le lieu de rendez-vous à la mode pour les jeunes désoeuvrés de la commune et des alentours, le cimetière de Viuz-en-Sallaz est victime de vols et de dégradations depuis le début de l'été. Le maire a été contraint de prendre un arrêté limitant l'accès au cimetière.

Par Anne Hédiard

Rendez-vous au cimetière ! Le cimetière de Viuz-en-Sallaz est devenu le lieu à la mode pour les jeunes désoeuvrés de la commune et des alentours.

Depuis le début de l'été, des groupes s'y retrouvent pour discuter, boire, fumer des joints et même pique-niquer.

Les jeunes s'amusent à déplacer les plaques et les crucifix sur les tombes et plusieurs vols de fleurs et de jardinière ont été déplorés.

"C'est triste quand on n'arrive pas à respecter un lieu de recueillement" regrette le maire de la commune Serge Pittet qui connaît bien les auteurs des dégradations.

Ce sont des mineurs pour la plupart, bien connus des autorités puisqu'ils agissent sous l'oeil d'une caméra de vidéosurveillance. Mais ils n'ont aucun complexe semble-t-il.

C'est même "la course à l'interpellation chez les gamins" explique le maire de la commune"celui qui a le plus d'interpellation, c'est le caïd".

Serge Pittet a donc décidé le 1er août dernier de prendre un arrêté de fermeture du cimetière la nuit.

Jusqu'au 15 octobre, il sera fermé de 21 heures à 7 heures puis de 18 heures à 7 heures.

Une première pour cette petite commune de 4500 habitants. 


 

Sur le même sujet

Les + Lus