• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Sécheresse en Haute-Savoie : les secteurs du Chéran et de la Ménoge passent en niveau crise

© MAXPPP
© MAXPPP

La sécheresse semble avoir empiré en Haute-Savoie, à tel point que le niveau crise vient d'être reconnu par la préfecture. Cours d'eau au plus bas, nappes phréatiques presque à sec dans le Chéran et la Ménoge déclenchent de nouvelles mesures préventives à partir de demain, jeudi 25 octobre. 

Par Cécile Sauzay

A partir du 25 octobre 2018, dans le Chéran et dans la Ménoge, on n'entendra plus les fontaines publiques, le bruit des arrosages automatiques ou celui des jets d'eau dans la rue. La sécheresse les a fait taire, les deux secteurs passent en niveau crise. Dans un communiqué, la préfecture de Haute-Savoie a annoncé la mise en place de nouvelles restrictions pour l'utilisation de l'eau pour les particuliers, les professionnels et les collectivités. 

Encore plus prohibitif que le niveau "alerte" et "alerte renforcée", le  niveau "crise" interdit formellement de laver sa voiture (y compris chez un professionnel), de remplir sa piscine (même pour la mettre à niveau), d'arroser les pelouses, les fleurs, les potagers, tous les espaces verts, les espaces sportifs publics ou privés. Et ce, sans restrictions d'horaires. 

Pour les agriculteurs, l'interdiction d'irriguer les cultures est sans restriction horaire, et non plus entre 8h et 20h. 

La préfecture précise que "l'application de ces restrictions fera l'objet de contrôles, pouvant toucher l'ensemble des usagers de l'eau". 

 

Sur le même sujet

Bébés sans bras, la piste de l'eau

Les + Lus