Vendanges : connaissez-vous le Gringet, ce cépage unique au monde cultivé en Haute-Savoie ?

Les vendanges ont commencé en Haute-Savoie et sur les coteaux d'Ayze, cinq familles de viticulteurs cultivent un cépage unique au monde : le Gringet. La production de ce vin ne dépasse pas les 25 000 bouteilles par an.
Les vendanges ont commencé avec un petit pu d'avance dans les pentes de la vallée de l'Arve, en Haute-Savoie.
Les vendanges ont commencé avec un petit pu d'avance dans les pentes de la vallée de l'Arve, en Haute-Savoie. © France 3 Alpes
Dans les pentes de la vallée de l'Arve, en Haute-Savoie, le ballet des vendangeurs a commencé avec un peu d'avance, comme partout ailleurs. Pour les vins de Savoie, la récolte s'annonce bonne. C'est le cas du Gringet, cépage unique au monde que l'on cultive en toute discrétion.

"La première chose qu'on fait, c'est de dégager un peu les grappes pour ne pas se couper les doigts", désigne Jean-Paul, un vendangeur. Sur les coteaux ensoleillés d'Ayze, le raisin a profité d'une météo favorable cette année. Comme les raisins sont arrivés à maturité plus tôt avec la sécheresse, les vendanges ont démarré en août dans presque tous les bassins. "Il est magnifique. Au point de vue sucre, déjà, il colle aux doigts donc on s'en aperçoit toujours. Et puis il faut le goûter aussi pour bien voir le taux de sucre", poursuit-il.

 

Production presque confidentielle


Le vignoble d'Ayze est composé d'un cépage que l'on ne trouve nulle part ailleurs : le Gringet. Il est cultivé sur une vingtaine d'hectares que se partagent cinq familles de viticulteurs. Parmi elles, les Gantin exploitent ce cépage unique au monde depuis quatre générations.

"On fait perdurer ça et c'est une fierté, s'enthousiasme le viticulteur Robert Gantin. Tant que je peux aller dans les vignes, j'y vais avec mon fils pour l'aider. On a agrandi un petit peu, on y va tout plan-plan mais sûrement." Avec ses quelque 25 000 bouteilles par an, la production de ce vin est presque confidentielle. Elle entre dans l'appellation d'origine contrôlée des vins de Savoie.
 
"On a une jolie clientèle. Les amateurs de vin le connaissent très bien et c'est sympa, on a vraiment une toute petite appellation, un tout petit coin tranquille dans les montagnes, décrit Olivier Gantin, viticulteur. On n'aura jamais des surfaces pour faire des grands volumes mais ce n'est pas du tout ce qu'on vise non plus. Un petit domaine, un joli cépage et des beaux terroirs."

Il faudra encore deux ans de travail en cave pour transformer la récolte en mousseux ou en vin tranquille aux arômes de pêche blanche et de jasmin.
 
Vendanges : connaissez-vous le Gringet, ce cépage unique au monde cultivé en Haute-Savoie ?

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendanges agriculture économie viticulture