Cet article date de plus de 4 ans

L'Hexagone de Meylan et la MC2 entrent dans le giron de la métropole de Grenoble

L'Hexagone et la MC2 dépendent désormais de la métropole de Grenoble. Un apport financier conséquent, qui se double aussi d'une obligation, celle de s'adresser à l'ensemble des habitants de la métropole, et notamment la jeunesse.

Le théâtre de l'Hexagone, à Meylan, et la Maison de la Culture MC2 à Grenoble dépendent maintenant de la Métro. Le transfert était pressenti depuis le 3 novembre dernier, date à laquelle la métropole grenobloise s'est dotée d'une nouvelle compétence : la culture.

Cette arrivée dans le giron de la métropole s'accompagne surtout d'un coup de pouce financier de l'État. De quoi stabiliser les comptes pour trois ans, en échange d'un élargissement de leur aciton culturelle.

"L'ensemble des salles doivent demain s'adresser de façon beaucoup plus forte à l'ensemble de la métropole,explique Christophe Ferrari, président de Grenoble Alpes Métropole, à la fois l'urbain, le rural, le périurbain, la montagne, c'est tout ça la métropole."

Reportage de Damien Borrelly, Vincent Habran et Azédine Kebabti.
durée de la vidéo: 02 min 16
L'Hexagone et la MC2 passent sous le giron de la Métropole

"Ça ouvre sur le futur et ça ouvre des horizons qui sont encore plus dynamiques, c'est une sorte de souffle" s'enthousiasme Martine Maurice, directrice adjointe de la MC2, qui a souffert en 2016 d'une baisse de subventions de la part de la Ville.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture économie politique