L'hommage d'Alain Carignon à Charles Pasqua

Au milieu des années 80, ils étaient ministres ensemble, l'un à l'Intérieur, l'autre à l'Environnement. Alain Carignon se souvient de Charles Pasqua dont la disparition "affecte tous les Gaullistes", selon l'ancien maire de Grenoble. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Dans un communiqué, Alain Carignon rend d'abord hommage à "l'engagement précoce" de Charles Pasqua "dans la résistance à l'occupant et à sa fidélité à une certaine idée de la France". Puis il souligne le trait de caractère premier de l'ancien ministre: "d'accord ou pas avec lui, personne ne peut contester son courage et l'authenticité de ses convictions." 

Alain Carignon qui dit avoir croisé Charles Pasqua pour la dernière fois le 30 mai dernier, lors de la création du parti Les Républicains, confirme que "depuis la perte de son fils, -comment pourrait-il en être autrement-, il était irrémédiablement affecté par une tristesse infinie". Il se souvient des derniers échanges: "Charles Pasqua était un homme debout, en pleine possession de ses moyens. Il se remémorait la fondation du RPR, en 1976, laquelle avait été un grand succès de sa vie publique. Il mérite aujourd’hui la reconnaissance de la République."