• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

L'i-ROAD, le véhicule électrique à usage urbain testé à Grenoble

© Grégory Lespinasse - France 3 Alpes
© Grégory Lespinasse - France 3 Alpes

L'I-ROAD est un véhicule électrique qui devrait faire son apparition dans l'agglomération de Grenoble en 2014. Créé par Toyota et présenté au salon de l'auto à Genève, ce véhicule "du futur" sera mis à disposition sur le principe de l'autopartage. 70 véhicules de ce genre sont annoncés.

Par Franck Grassaud

L'i-ROAD est un concept de véhicule électrique compact et à l’autonomie adaptée à un usage urbain. Une mini voiture zéro émissions. 

Grenoble va pouvoir tester ces drôles de bolides pendant trois ans à compter de l'année prochaine. Ils seront mis à disposition sur le principe de l'autopartage mais si l'esprit s'apparente plus au "vélib". 

Le système reposera en effet sur location de véhicules en libre-service sans retour au point de départ. Les véhicules pourront être retirés ou garés indifféremment sur l’une des stations de recharge.

La presse a pu le voir ce vendredi 22 mars.

DMCloud:50593
Expérience i-Road, véhicule électrique urbain
Intervenants : Michel Gardel, Vice-Président de Toyota Motor Europe; Jacques Chiron, Adjoint aux déplacements, Ville de Grenoble


Quels sont les objectifs?

Afin d’améliorer la qualité de l’air et réduire les célèbres encombrements grenoblois, ce nouveau système de transport est présenté comme un complément des transports en commun et des actuels services d’autopartage proposés par l'agglomération.

Toyota considère le cas grenoblois comme une expérimentation, "les résultats seront utiles à nos équipes de recherche et développement spécialisés dans le domaine de la mobilité électrique", explique les représentants du constructeur.

Outre la Métro, la ville de Grenoble et Toyota, EDF participera aussi à l'expérience et sera responsable de la mise en place de l’infrastructure de recharge (répartie sur toute l’agglomération). Citélib (chargé de l’autopartage sur l’agglomération) sera responsable des opérations au quotidien, de la maintenance des véhicules, des stations de recharge, du traitement des demandes des usagers.

Le +

Un logiciel de la circulation urbaine développé par le constructeur permettra de recueillir toutes les informations sur les conditions de circulation pour aider les utilisateurs à choisir le meilleur système de transport grâce à leur smartphone.

Sur le même sujet

Jean-François Barnier, président des Maires de la Loire

Les + Lus