Il veut traverser le Détroit de Béring... sur sa moto

L'Isérois Francis Lamotte, ingénieur, entrepreneur, mais surtout motard, veut traverser le mythique Détroit de Béring qui sépare l'Asie des Amériques. Il veut le traverser seul sur sa machine. Pour y parvenir, Francis a inventé un système insolite qui lui permet de transformer sa moto... en bateau!

Par JCPain

Francis Lamotte travaille depuis 2 ans avec les étudiants de l'IUT grenoblois de Génie Mécanique pour mettre au point un système révolutionnaire. Objectif: transformer sa moto en bateau, pour pouvoir franchir le Détroit de Béring, entre Russie et USA, de la Sibérie à l'Alaska. Une véritable aventure qui lui fera traverser le pays des goulags pour rejoindre les terres désolées d'"Into the wild". De Soljenitsyne à Jack London, tout ça en terre inuit et zone militaire. Rencontre avec un homme qui aime les défis.

Reportage Jean-Christophe Pain et Dominique Semet
Il veut traverser le Détroit de Béring sur sa moto

Francis est un motard dans l'âme. Il y a 30 ans, coopérant en Algérie, il sillonnait déja les Aurès, au guidon de sa Ténéré 600. Depuis, Francis s'est fait le tour du Monde. Plus de 70 000 kilomètres sur la selle. Un an d'aventures. La Route de la Soie, la Mongolie, le Japon, l'Australie, les Amériques. Des rencontres incroyables avec les aborigènes, les cavaliers des steppes, les pêcheurs chiliens par exemple. Ce voyage a changé sa vie.

Mais, pour relier les continents, Francis devait à l'époque charger sa moto sur un bateau, ou un avion. Cette fois, pas question! Il va naviguer sur son bateau-moto pendant des jours et des nuits. Le Béring n'est large que de 80 kilomètres, mais, pour l'atteindre, Francis devra descendre le fleuve Kolyma, 1 000 kilomètres de long !

Pour Francis, "voyager n'est pas se télé-transporter par avion, c'est parcourir la terre au niveau du sol, en rencontrant les gens. Ce trajet peut prouver que presque toutes les terres peuplées sont proches, accessibles pour un gars qui se balade." Francis veut aussi démontrer que, même si la Terre est coupée en deux, des deux côtés du Détroit, les humains sont finalement les mêmes.


Sur le même sujet

Les + Lus