IMAGES. L'aiguille du midi, le refuge du Goûter... les importantes chutes de neige ont recouvert le massif des Alpes

Les importantes chutes de neige de ces derniers jours ont recouvert les massifs alpins, de quoi donner de l'inspiration à plusieurs photographes passionnés de montagne.

Le refuge du Goûter, capturé par le photographe Eric Morali le 1er février, au lendemain d'une tempête de neige.
Le refuge du Goûter, capturé par le photographe Eric Morali le 1er février, au lendemain d'une tempête de neige. © Eric Morali

Le retour d'un épais manteau de neige a rhabillé les Alpes. Les dernières précipitations en haute-montagne, de ce début de semaine, ont "retapissé" les massifs. Notamment celui du Mont-Blanc.

En trois jours, il est tombé pas moins de deux mètres de neige fraîche. Ce qui a donné de belles images dès les premières éclaircies.

Perché à 3 835 mètres d'altitude, le refuge du Goûter se confond ainsi avec son aiguille éponyme, sur un cliché du photographe Eric Morali.

Après trois jours de tempête de neige, le photographe amateur a profité d'un grand soleil pour partir en balade avec des amis : "J'habite du côté de Bionnassay, je vois cette montagne tous les jours. Sur les conseils de ma compagne, j'ai sorti la grande vue pour immortaliser le refuge. J'ai pris la photo sur les coups de 13 heures. Une heure et demie, plus tard, la neige avait déjà fondu sur la façade du bâtiment. Ca montre le côté très éphémère de ce cliché."

Eric Morali a ensuite partagé son cliché sur les réseaux sociaux. Il a été repartagé en nombre, puis, de fil en aiguille, repris par les médias : "Je ne m'attendais pas du tout à ce que cette photo soit autant relayée", avant d'expliquer son succès : 

Il y a tout sur cette image : le contraste entre le ciel bleu et les conséquences de la tempête. Les séracs sont tout enneigés. On se demande comment on peut arriver jusque-là haut, par quel moyen et quel est cet étrange édifice perché au milieu. C'est à la fois beau et anxiogène. 

Eric Morali, photographe amateur

L'Aiguille du Midi plâtrée

Toujours dans le massif du Mont-Blanc, l'Aiguille du Midi a elle aussi revêtu son plus beau manteau pour se prêter au jeu des photographes.

Sur le cliché du photographe Bastien Morel, la tour de télécommunication apparaît comme un prolongement de l'aiguille, à plus de 3 842 mètres.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Bastien Morel Photography (@bastien_alpes_sports_images)

En contre-bas de la vallée de Chamonix, la neige a recouvert les cimes et a donné de beaux paysages après la tempête :

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Bastien Morel Photography (@bastien_alpes_sports_images)

Si la neige est tombée en quantité ces derniers jours, elle a aussi pour conséquence d'importants risques. Ce mercredi 3 février, sept massifs des Alpes étaient encore placés en vigilance avalanches de niveau 4, par Météo France.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite neige météo montagne nature