• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Incendie du refuge de Sarenne (Isère) : le propriétaire demande des comptes aux secours

© France 3 / Jean-Christophe Pain
© France 3 / Jean-Christophe Pain

Une semaine après l'incendie du refuge de Sarenne, près de l'Alpe d'Huez, son propriétaire Fabrice André est amer vis-à-vis de l'intervention du SDIS.

Par Quentin Vasseur

Ce sont dix-sept ans de travail et 1,7 million d'euros d'investissement qui sont partis en fumée. Mardi dernier, le 27 décembre, le refuge de Sarenne, près de l'Alpe d'Huez, est parti en fumée. C'est un incendie accidentel, selon l'enquête, qui a eu raison de ce bâtiment expérimental et innovant de 1.000 m² qui était réputé être 100% écologique.


La construction du refuge était décriée, mais selon l'enquête et le propriétaire Fabrice André, la cause de l'incendie est accidentelle. "Une des hypothèses et la plus plausible" explique-t-il, ce sont "les cendres [non-incandescentes] que j'ai mises dans ce récipient métallique", "Le seau de braises sous l'effet du vent a peut-être pu basculer" et les cendres auraient pris sous l'action du vent.

L'ingénieur-inventeur est en tout cas très critique sur l'intervention des pompiers, sur laquelle il espère obtenir des explications. D'abord sur la mobilisation de la caserne de Moirans : 'Comment se fait-il qu'on fasse venir des camions de pompiers de Moirans ? Est-ce qu'on ne pouvait pas faire venir des camions de pompiers de l'Alpe d'Huez?'

Qu'on envoie des camions de pompiers à 2000 mètres sans chaînes en période hivernale, c'est quand même un peu particulier


© France 3 / Jean-Christophe Pain Surtout, il a été obligé de secourir l'un des camions de pompiers au volant de son 4x4 pendant que le refuge brûlait. "Le deuxième camion de pompiers est arrivé et a glissé gravement. Résultat:  il est venu percuter la voiture des gendarmes et il est resté dans le talus. Il y avait déjà un camion de pompiers qui était arrivé mais qui n'avait pas le tuyau assez long pour aller pomper l'eau dans la réserve."

"Qu'on envoie des camions de pompiers à 2000 mètres sans chaînes en période hivernale, c'est quand même un peu particulier", conclut-il. Contacté, le SDIS 38 n'a pas donné suite à nos sollicitations.

Reportage de Jean-Christophe Pain, Yves-Marie Glo, Flore Bonnot, Eric Achard et Madeleine Deville.
Polémique sur l'incendie du refuge de Sarenne
Intervenant: Fabrice André, propriétaire

Pour reconstruire, Fabrice André souhaite maintenant passer par une association, qui a déjà recueilli de nombreux soutiens, notamment d'industriels étrangers engagés dans le développement durable.

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus