Cet article date de plus de 9 ans

Le projet du POCL doit rester prioritaire

L'association TGV Grand Centre Auvergne souhaite que les études complémentaires soient rapidement lancées

Le Conseil d’Administration de l’association TGV Grand Centre Auvergne réuni le 11 juillet 2012, à Paris au Sénat, a adopté une motion rappelant au Gouvernement et aux responsables des infrastructures ferroviaires nationales les attentes de l’Association concernant la ligne POCL Coeur de France.

Les participants ont rappelé que leurs attentes portaient sur l’aménagement du territoire pour des Départements et Régions qui jusqu’ici sont isolés de la grande vitesse, et l’aspect prioritaire du projet par sa dimension nationale et européenne, unique (liaisons Londres/Paris/Lyon/Barcelone/Turin).

A la suite de la décision du Conseil d’Administration de RFF du 7 juin 2012,  l’Association TGV Grand Centre Auvergne prend acte de la décision de RFF de poursuivre le projet, les études et la concertation sur la base des scénarii Ouest et Médian, variante sud par Roanne.

L’Association souhaite que des études complémentaires du projet POCL soient rapidement lancées, laissant à l’Etat toute liberté pour ses arbitrages à venir, tout en permettant de conserver une dynamique de projet unique dans le paysage national des projets de LGV.

Enfin, compte tenu de son apport potentiel en matière de politique de croissance et d’aménagement du territoire, elle souhaite que le projet POCL soit considéré comme prioritaire, dans le cadre de la priorisation nécessaire du Schéma National des Infrastructures de Transports.

Elle demande le mandatement rapide du préfet coordonnateur du projet, de façon à ce que les travaux continuent sur la dynamique actuelle, et la mise en place d’un comité technique dans le courant du mois de juillet pour arrêter le périmètre des études, le calendrier de celles-ci qui doit s’échelonner entre six mois et un an, et acter la répartition financière entre l’Etat, RFF et les cinq Régions concernées.

Etaient présents :

Rémy POINTEREAU, Sénateur du Cher, Conseiller Général, Président de l’Association

René SOUCHON, Président du Conseil Régional d’Auvergne, Serge GODARD, Maire de Clermont Ferrand, Pierre-André PERISSOL, Maire de Moulins, Claude MALHURET, Maire de Vichy, Louis GISCARD D’ESTAING, Maire de Chamalières,

Bernard LESTERLIN, Député de l’Allier, Bernard BARRAUX, Sénateur-maire Honoraire de l’Allier, Brice HORTEFEUX, Président d’Honneur de l’Association, Député Européen, Conseiller Régional d’Auvergne représenté par Jean-Jacques KEGELART.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf transports