Les producteurs de pêches en crise

Publié le Mis à jour le
Écrit par admin .

De nombreuses exploitations seraient au bord du dépôt de bilan.

La Drôme et l'Ardèche sont toujours le deuxième producteur national de pêches et de nectarine aujourd'hui mais, pour combien de temps encore ? La superficie des vergers a été divisée par deux en quelques années. La crise sanitaire de la charka qui s'ajoute à la concurrence espagnole met les comptes de producteurs dans le rouge.

La consommation et les ventes ont été relativement bonnes en juin, mais depuis le mois de juillet, les Espagnols, dont la production a du retard alors que la nôtre est un peu en avance, sont très présents, d'autant que les mauvaises conditions météo n'ont pas motivé les consommateurs. Résultats les frigos sont pleins et les prix se sont écroulés.

Les producteurs en appellent aux pouvoirs publics, notamment pour renforcer les contrôles en ce qui concerne les calibres de fruits interdits à la vente. Ils réclament davantage de contrôles aux frontières, pour surveiller la filière espagnole, qui a vu son verger augmenter de 50 % de surface en dix ans. Du coup, nos voisins n’arrivent plus à commercialiser toute leur production et les saisonniers espagnols viennent chercher du travail en France, là où les salaires sont bien meilleurs. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité