Pont-Evêque : fermeture de la société R2R

Le fabricant d'emballages flexibles R2R, qui emploie 71 personnes à Pont-Evêque (38), va fermer ses portes.

En raison de graves difficultés financières, l'entreprise, qui emploient soixante-et-onze salariés va mettre la clé sous la porte. Le groupe italien Gerosa, maison mère de R2R, "a choisi d'arrêter l'activité en France", a indiqué à l'AFP Stéphane Fontanel, secrétaire (FO) du comité d'entreprise.

Gerosa a justifié sa décision par "un marché trop bas et la très faible valeur ajoutée de nos commandes", a-t-il ajouté. "On perd de l'argent depuis deux ans et ça fait cinq ans qu'on est en difficultés financières chaque année", a précisé M. Fontanel.

Une profession sinistrée

Selon lui, R2R a perdu près de 2 millions d'euros sur les exercices 2010 et 2011 pour un chiffre d'affaires annuel de 18 millions d'euros. Un plan de sauvegarde de l'emploi devrait être présenté début octobre pour une fermeture prévue avant la fin 2012. "Notre profession en France est sinistrée", a souligné M. Fontanel. "Pour que les gens retrouvent du travail, il va falloir les reclasser dans un autre domaine et ça a un coût", a-t-il ajouté.