Cet article date de plus de 9 ans

Villard de Lans : les gendarmes dérangés 628 fois

Entre le 14 août et le 15 août, trois jeunes gens ont appelé le standard de la gendarmerie plus de six cents fois

Six cent vingt-huit fois, c'est exactement le nombre d'appels que le standard de la gendarmerie de Grenoble a reçu entre mardi et mercredi soir. Tous les appels ont été passés depuis un portable ou d'une cabine téléphonique à Villard de Lans.

Trois jeunes ont été arrêtés mercredi devant une cabine téléphonique, le combiné était encore chaud !

En vacances, âgé de quinze à dix-sept ans, ils ont reconnu les faits, après avoir été entendus librement dans les locaux de la gendarmerie de Villard de Lans.

Leurs appels très courts, ponctués d'insultes ont été enregistrés par les gendarmes qui ont fini par les géolocaliser. Ces appels à répétition ont saturé le standard, ce qui aurait pu avoir des conséquences graves pour des personnes en réelle détresse,qui ne pouvaient donc pas joindre le service concerné.

Un an d'emprisonnement et quinze milles euros d'amende.

Ce que ces trois jeunes devaient ignorer, c'est que leur "petit jeu" peut coûter cher, puisque le code pénal prévoit dans ce cas : un an d'emprisonnement et quinze milles euros d'amende pour appels malveillants réitérés.

La gendarmerie a initié une procédure, incluant également la notion d'outrage, transmise au Parquet de Grenoble qui fera suivre au Parquet de leur lieu de résidence.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite