• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Intercités : les élus prennent la défense du Montluçon - Paris

Quelques jours après la remise du rapport Duron au Ministre des transports,  les élus s'inquiètent de la possible suppression des lignes Intercités financées par l'Etat. Les maires d'Orval, Saint Amand, Montluçon et Bourges se sont rassemblés pour exprimer leur ferme opposition  à ce projet.

Par Cyrille Genet

Les maires d'Orval, Saint-Amand-Montrond, Bourges et Montluçon s'opposent au rapport Duron et font front commun pour défendre la desserte ferroviaire de leurs villes. Des élus inquiets à l’image de Thierry Vinçon, maire de Saint-Amand-Montrond car la possible suppression des trains Intercités menace le développement économique des territoires ruraux : "cette ligne Paris – Montluçon est un ensemble non négociable, c’est un train d’équilibre territorial, il est à pour aménager le territoire et donc on n’a pas à y toucher".

Deux trains Intercités relient Montluçon à Paris presque tous les jours, une ligne jugée pas assez rentable par l'Etat qui voudrait transférer son coût aux régions et sacrifier ces petites dessertes pour faire des économies.

Abandonner des lignes cela a des conséquences : si le Paris-Montluçon était rayé de la carte cela pourrait porter un coup d'arrêt au projet de TGV grand centre. Les élus réclament plutôt des investissements supplémentaires :

"Je sais ce qu’attendent les Montluçonnais, ils veulent une ligne modernisée qui leur permette en moins de trois heures de rejoindre Paris dans l’attente de la grande vitesse" insiste Daniel Dugléry, le maire de Montluçon.

Le 19 juin prochain, les élus prendront le train de Montluçon jusqu'à Paris. Un train baptisé : "le Train de la colère" pour interpeller le gouvernement qui doit prendre sa décision au mois de juin.

Les élus se mobilisent pour le Montluçon - Paris
Intervenants: Thierry Vinçon, Maire de Saint-Amand-Montrond (UMP); Daniel Dugléry, Maire de Montluçon (UMP). Reportage Aline Metais, Mekhak Movsissian.

 

Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus