Agriculteurs en colère : un barrage évacué par les gendarmes à Saint Quentin Fallavier sur l'A 43

Les agriculteurs qui bloquaient le péage de Saint-Quentin-Fallavier (Isère) sur l'A43 depuis le 30 janvier, évacuent les lieux dans le calme, à la demande des forces de l'ordre.

La préfecture de l'Isère et la confédération paysanne confirment l'évacuation du barrage de Saint Quentin Fallavier (Isère) sur l'autoroute A43. 
"Les manifestants sont en train d'évacuer les lieux, il y a eu un dialogue entre manifestants et forces de l'ordre. Tout se déroule en concertation", a indiqué à l'AFP la préfecture de l'Isère.

durée de la vidéo : 00h00mn14s
Sur le parking du super U de La Verpillière, la confédération paysanne a quitté le péage de Saint-Quentin Fallavier. ©France TV


Les manifestants présents sur place vont "essayer de sortir dignement et en chantant", a dit Isabelle Douillon, une agricultrice du Rhône."

"Une cinquantaine de gendarmes sont sur place, tout se passe dans le calme et la sérénité. On va laisser la place nette. On a résisté comme on a pu, on est les seuls à avoir appelé à continuer la lutte", a-t-elle ajouté.

Mesures insuffisantes pour la confédération paysanne 

 "Il n' ya pas d'unité agricole. Le monde agricole est divisé, regrette un producteur de la Confédération paysanne. On se retroubait sur quelques revendication autour des prix garantis et des sorties des accords de libre-échange or on n'a eu aucune avancée sur ces choses là et la FNSEA et les Jeunes agriculteurs ont accepté de lever les barrages". (sans intervention de la force publique ndlr) 


La Confédération paysanne avait appelé à poursuivre la mobilisation ce week-end et comptait déployer 1.000 ruches sur ce même point de blocage pour dénoncer la politique agricole du gouvernement. Les agriculteurs avaient également prévu d'installer des étals avec leurs productions devant le péage. Un grand marché paysan pour attirer du monde et sensibiliser le grand public, une action qui ne se déroulera donc pas sur l'autoroute évacuée

Mais plusieurs syndicats dont la confédération paysanne entendent continuer à sensibiliser le grand public afin d'alerter sur "la cause agricole". Si la FNSEA et les Jeunes agriculteurs avaient appelé à quitter les points de blocage, la confédération paysanne avait, quant à elle, souhaité maintenir le mouvement estimant que le gouvernement avait fait marche arrière notamment sur la question des pesticides. 

Le point sur la circulation en temps réel 

Si vous souhaitez vous déplacer dans le secteur de Saint Quentin Fallavier, retrouver sur la carte ci- dessus,  les conditions de circulation mises à jour en temps réel. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité