L'ancien directeur général du groupe Faure épinglé pour ses photos de safaris en Afrique

Hervé Diaz, ex-patron du groupe de transport isérois Faure, a été épinglé sur les réseaux sociaux pour ses photos de safaris. / © Capture d'écran Facebook
Hervé Diaz, ex-patron du groupe de transport isérois Faure, a été épinglé sur les réseaux sociaux pour ses photos de safaris. / © Capture d'écran Facebook

Plusieurs photos montrant l'ancien directeur général du groupe Faure en train de poser avec des trophées de chasse après un safari ont été publiées sur les réseaux sociaux ce mardi. L'entreprise iséroise affirme qu'il a pris sa retraite depuis 2015 et nie toute polémique.

Par M.D.

Posant avec un guépard autour du cou ou un macaque mort, Hervé Diaz, l'ancien directeur général du groupe de transports Faure a été épinglé sur les réseaux sociaux pour ses photos de safaris. C'est un militant "de la gauche libertaire" qui a exhumé ces clichés sur Twitter mardi 1er octobre, provoquant une polémique semblable à celle qui avait éclaboussé les gérants du Super U de L'Arbresle.
 

BFMTV a révélé cette information mercredi, présentant Hervé Diaz comme "le patron des cars Faure". Une information que le groupe, dont le siège social est implanté à Valencin (Isère), réfute totalement. "Il n'est plus employé chez nous depuis qu'il a pris sa retraite en 2015", assure le nouveau directeur général de l'entreprise Antoine Cataldo-Faure, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Mais la femme d'Hervé Diaz apparaît également sur les photos publiées sur les réseaux sociaux. Selon l'entreprise, cette dernière fait toujours partie de la liste des salariés mais devrait "prendre sa retraite prochainement". Antoine Cataldo-Faure s'agace également du "mélange des genres entre sphère privée et professionnelle", ajoutant que les agissements du couple ne concernent en aucun cas le groupe Faure.
 

Les photos révélées dans la presse ont d'abord été publiées sur Facebook par le guide du couple en 2018. Elles ont depuis été largement reprises par des associations luttant pour la protection des animaux, notamment "Nos animaux vu du SIEL" qui dénonce "l'absurdité" de cette activité. L'association publie ainsi une capture d'écran de la publication initiale du guide qui écrivait : "Quoi rêver de mieux pour un guide que d'offrir ce joli trophée de guépard à Rachel et son mari Hervé le jour de leur anniversaire de mariage". Ce post n'est plus accessible depuis mercredi.

De ces clichés, il ne subsiste que des captures d'écran, les originaux ayant été supprimés ou rendus privés par leurs auteurs. Le compte Facebook de Rachel Diaz a même été supprimé dans la journée de mercredi après la médiatisation de ces photos. Le couple n'a pas souhaité s'exprimer sur cette polémique.
 

En juillet, les patrons du Super U de l'Abresle (Rhône) avaient dû démissionner après la publication de clichés similaires où on les voyait poser avec leurs trophées de chasse après un safari. L'entreprise de grande distribution avait demandé au couple de démissionner, même s'ils étaient partis en safari dans un cadre privé et non professionnel, tout comme Rachel et Hervé Diaz.

Vendredi 4 octobre, les transports Faure publient le communiqué suivant :

"Depuis le 2 octobre, les réseaux sociaux publient des informations relatives à la pratique personnelle de la chasse de M. Hervé Diaz, ancien dirigeant d’une des filiales Faure, à la retraite depuis 2015, et de son épouse Rachel Diaz. Ces agissements ne concernent absolument pas les activités professionnelles de l’entreprise Faure qui ne cautionne pas de telles pratiques. L’ensemble des collaborateurs de l’entreprise a été choqué par la teneur des images diffusées. L’entreprise Faure regrette que son nom et son image soient associés à cette pratique controversée, qui a été effectuée dans un cadre strictement privé et qui ne concerne en rien l’entreprise et les activités du groupe".



 

Sur le même sujet

Les + Lus